bloque disque moto ou scooter

Découvrez notre classement comparatif de bloque disque pour moto ou scooter. Après avoir analyser l’offre de bloque disque pour 2 roues, nous avons sélectionné pour vous trois modèles. Le bloque disque demeure l’outil le plus efficace pour résister aux tentatives de vol. Nous recommandons en priorité le Vector Minimax+ car il est homologué SRA et classé 4 étoiles pour son niveau de protection. Ce bloque disque offre une protection très élevée contre le vol et contre toutes sortes d‘attaques brutales.

Vector Minimax+ : notre préféré
Vector Minimax+
Le bloque disque pour moto ou scooter Vector Minimax+ est un antivol très résistant homologué SRA bien connu des motards. Il est fourni avec des accessoires pratiques, comme un câble de rappel et une fixation pour la moto ou le scooter. L’appareil est toutefois un peu lourd.

Acheter sur Amazon

Quel bloque disque pour moto ou scooter choisir ?

Voici notre classement de bloque disque pour 2 roues :

1. Vector Minimax+ : antivol moto bloque disque SRA

Poids : 380 g | Diamètre de l’anse : 16 mm | Homologation : homologué SRA / FFMC / NF | Classé SRA : 4 étoiles

bloque disque homologué SRA
Vector Minimax+
  • Très résistant
  • Accessoires pratiques
  • Un peu lourd
  • Non compatible avec tous les modèles

Acheter sur Amazon

Le bloque disque pour moto ou scooter Vector Minimax+, homologué classe SRA, est notre antivol préféré. Il est à la fois résistant et polyvalent. Même s’il est un peu lourd, il peut vous accompagner partout et vous garantir une parfaite tranquillité d’esprit lorsque vous laissez votre véhicule. Il est fourni avec une housse et un support, en plus du câble de rappel, qui complètent bien l’ensemble.

Fabriqué en acier spécial cémenté, le Vector Minimax+ est conçu pour résister à toutes les tentatives de vol brutal. Il est équipé d’une serrure à protection anti-perçage. La serrure est aussi munie d’un cache de protection à l’épreuve de la poussière. L’antivol est fabriqué de manière à demeurer solide et résistant à long terme. Vous ne risquez pas non plus d’oublier de le retirer au démarrage avec le câble de rappel.

Le bloque disque Vector Minimax+ est aussi très discret et facile à enlever comme à installer. Son homologation SRA est gage de la solidité du matériel qui est testé est donc capable de résister aux tentatives de sciage. L’assureur exige d’ailleurs cette homologation. Avec elle, vous n’aurez aucune difficulté avec les assurances. Cet antivol est d’ailleurs reconnu comme l’un des plus appréciés par les motards qui voient en lui une référence.

Le Vector Minimax+ est conçu de manière à ce que le disque de frein soit bloqué. La roue de la moto ne peut donc pas faire plus d’un tour lorsque le bloque disque est installé. Il devient alors impossible de la voler, puisqu’il n’y a aucun moyen de la transporter. Sa résistance et les accessoires fournis avec le bloque disque alarme rendent l’ensemble digne de confiance.

Même s’il peut sembler un peu lourd, le Vector Minimax+ est tout de même facile à transporter partout. Les bloques disques sont souvent transportés dans le sac à dos, mais cette pratique est à déconseiller. En cas de chute, vous risquez de vous blesser. Le support de fixation fourni avec le Minimax+ est très pratique, puisqu’il peut être fixé à la moto ou au scooter. Vous pouvez donc rouler avec votre bloque disque sans danger.

Le câble de rappel du Vector Minimax+, tel que mentionné auparavant, est un autre accessoire très utile. La fourche de la moto peut être endommagée si vous démarrez sans avoir enlevé l’antivol, sans oublier qu’une chute est alors probable. Si le câble relie la poignée au bloque disque, vous verrez automatiquement qu’il est installé et vous ne risquez pas de l’oublier.

Comme les voleurs font preuve de persévérance et d’ingéniosité, il ne faut rien négliger en plus de l’utilisation de l’antivol. Il est recommandé de stationner la moto ou le scooter à des endroits bien en vue où beaucoup de gens circulent. La nuit, il est préférable de laisser la moto dans un lieu éclairé, ce qui est plus dissuasif pour les voleurs. Ces précautions sont surtout nécessaires en milieu urbain, là où se produisent la majorité des vols de moto.

Il est important de vérifier la compatibilité du bloque disque Miramax+, puisqu’il est trop petit pour des modèles du style scooter Piaggio ZIP 50 cc. Le bloque disque n’est pas non plus impossible à scier. Il retarde l’action des voleurs mais certains outils sont très efficaces et arrivent à vaincre la résistance du matériel.

L’entreprise Vector est à la fine pointe des développements de la technologie depuis 30 ans dans plusieurs domaines de l’industrie automobile. Vector s’investit aussi dans l’éducation, la recherche et la responsabilité sociale.

2. Abus Granit VICTORY XPLUS : bloque disque moto homologué SRA

Poids : 798 g | Diamètre de l’anse : 14 mm | Homologation : homologué SRA / FFMC / NF | Classé SRA : 4 étoiles

bloque disque homologué SRA
Abus Granit VICTORY XPLUS
  • Très résistant
  • Léger
  • Risque de brûlure dans la manipulation
  • Non compatible avec tous les modèles

Acheter sur Amazon

Le bloque disque pour moto ou scooter Abus Granit VICTORY XPLUS est homologué SRA. Il est doté d’un pêne en acier cémenté de 14 mm. Sa résistance est due au matériel qui a présidé à sa conception. Le boîtier ainsi que quelques éléments de fermeture sont aussi faits d’acier cémenté. Sa forme le rend aussi difficile à forcer puisqu’il est compact et que son anneau extérieur est rotatif. Il est conçu à partir du cylindre Abus X à l’épreuve du crochetage et au perçage.

Le Granit VICTORY XPLUS est aussi livré avec deux clés, dont l’une est lumineuse et de type LED. Il est aussi possible de faire reproduire les clés grâce au code card livré avec l’antivol. Parmi les accessoires fournis avec le bloque disque, mentionnons le câble de rappel qui vous évite de démarrer votre moto pendant que le bloque disque est encore installé, éliminant ainsi les risques de bris et de chute causés par une distraction.

Le VICTORY XPLUS est aussi doté du support SH68/69 qui permet de le transporter aisément. Il suffit de faire le montage autour de deux tubes ronds de 12 à 18 mm de diamètre ou encore de deux tiges carrées de 12 à 18 mm. Le bloque disque est très léger et facile à transporter. Il est aussi facile à verrouiller et à déverrouiller. Il peut être rangé sous la selle. Homologué par les assureurs, ce bloque disque est garanti 30 ans. Son boulon à revêtement en caoutchouc facilite aussi son utilisation.

Il est important de bien mesurer le bloque disque avant l’achat puisqu’il n’est pas compatible avec tous les modèles. Il faut aussi faire preuve de prudence à l’installation puisqu’il faut poser les mains directement sur le disque pour l’installation. Il y a donc risque de brûlures.

Le VICTORY XPLUS a été testé avec les motos et les scooters par l’Association suédoise de prévention des vols. Ce bloque disque est fabriqué par Abus, une marque allemande fondée il y a près d’un siècle et comptant parmi les plus importants concepteurs d’antivols au monde. L’entreprise crée des antivols pour toutes les situations comme d’excellents antivols vélo par exemple.

3. Yohoolyo : bloque disque alarme à petit prix

Poids : 340 g | Diamètre de l’anse : 7 mm | Homologation : non | Classé SRA : non

bloque disque alarme
Yohoolyo
  • Très bon rapport qualité prix
  • Résistant
  • Danger d’explosion en cas de mauvaise installation des piles
  • Design peu attrayant

Acheter sur Amazon

Le bloque disque alarme pour moto ou scooter Yohoolyo est un antivol très simple à installer et efficace pour son petit prix. Son alliage en aluminium en fait un bloque disque résistant et fiable à l’épreuve des tentatives de vol de toute sorte. Son alarme 110dB est aussi très utile pour alerter les alentours dès qu’une tentative de vol a lieu. Pour l’installer, il suffit de le fixer à la roue de la moto ou du scooter, puis de le verrouiller en appuyant sur le barillet.

Le Yohoolyo est livré avec 6 piles de boutons (LR44/AG13). Elles permettront d’utiliser le bloque disque alarme pour une longue période. Le Yohoolyo est aussi livré avec deux clés et une clé hexagonale. Vous pouvez ainsi installer l’antivol sur une moto, un scooter ou un vélo partout où il y a des trous et les rayons d’une roue. La goupille de verrouillage est idéale pour installer le bloque disque, tandis que la clé hexagonale est tout indiquée pour effectuer le remplacement des batteries.

En effet, pour remplacer les batteries, il suffit d’utiliser la clé adéquate. Les six piles boutons sont à l’intérieur de la serrure. Vous n’avez qu’à dévisser les quatre vis situées à l’arrière de la serrure et de retirer les piles. Trois bips très faibles confirmeront que les nouvelles piles sont bien installées et prêtes à fonctionner.

Le bloque disque alarme est tout aussi facile à installer. Il faut appuyer sur le barillet pour le verrouiller. Si l’alarme a été insérée de la bonne manière, un bip se fera entendre signifiant que la serrure est prête à fonctionner en mode alarme. Le système ne met que 15 secondes pour s’enclencher. Le volume du signal d’alarme contre le vol est plus élevé que celui des bips qui annoncent qu’il est temps de changer la batterie ou que le verrouillage est correctement effectué.

Une fois le bloque disque Yohoolyo installé, votre moto ou votre scooter est protégé contre les tentatives de vol. Si quelqu’un tente de s’en emparer ou de désinstaller l’alarme, trois longs bips bruyants se feront entendre et reprendront toutes les dix secondes sans arrêt. Pour arrêter l’alarme, il faudra alors ouvrir la serrure avec une clé. Lorsqu’un bip continu se fait entendre sans qu’il y ait eu tentative de vol, ou que l’alarme s’arrête soudainement dans les dix secondes, cela signifie qu’il est temps de remplacer la batterie.

Quelques précautions élémentaires sont à prendre pour une utilisation sûre du Yohoolyo. Pour éviter tout risque d’explosion, il faut veiller à bien placer le positif et le négatif des batteries aux bons endroits.

Comme c’est le cas pour les modèles haut de gamme plus robustes, l’antivol Yohoolyo est avant tout dissuasif. Le matériel ne peut résister à des outils employés par des voleurs chevronnés. Le bruit a pour but de faire fuir une personne qui chercherait à s’emparer de votre moto ou de votre scooter. Il faut donc veiller à vous garer dans un endroit où beaucoup de personnes circulent et en pleine lumière.

Le Yohoolyo demeure un très bon antivol, peu encombrant et facile à installer. Il bloque bien la roue et ne sera pas si facile à endommager. Pour plus de sûreté, il est possible de lui joindre un antivol conventionnel, à chaîne ou à cadenas.

La simplicité de sa conception amène certains utilisateurs à déplorer que ce bloque disque ressemble à un jouet pour enfant. Il répond cependant aux attentes compte tenu de son petit prix. Beaucoup constatent aussi qu’il se déclenche à la moindre secousse et doutent que le son de l’alarme soit assez puissant.

Tous s’entendent cependant pour constater que l’alliage d’aluminium du Yohoolyo est assez robuste et résistant. Son effet est assez dissuasif pour toutes les personnes qui s’approchent de votre moto ou de votre scooter. Il sera plus efficace si vous évitez de l’exposer à des températures hautes. Il doit aussi être disposé adéquatement. Si le volume de l’alarme commence à s’affaiblir, n’attendez pas pour changer les piles.

Pourquoi acheter un bloque disque pour moto ?

Des motos et scooters très attrayants pour les voleurs

Les motos et les scooters sont des véhicules très convoités et leur vol est monnaie courante. Si vous êtes prêt à investir dans l’achat d’une moto, il est nécessaire de bien la protéger. Vous pourrez ainsi circuler et vous stationner l’esprit en paix. En France, il y aurait environ un vol de deux roues toutes les dix minutes. La menace est donc bien réelle.

Un modèle de bloque disque installé correctement et de marque reconnue réduit beaucoup les chances des voleurs de déplacer votre engin. Ceux-ci déploient de plus en plus d’ingéniosité et disposent d’outils de plus en plus perfectionnés pour s’emparer d’un engin stationné. S’il est impossible de les empêcher à coup sûr de briser un bloque disque, celui-ci leur complique la tâche et le temps qu’ils mettent à briser un antivol suffit souvent pour donner l’alarme avant qu’ils n’arrivent à leurs fins.

Des voleurs subtilisent maintenant des engins à la commande. Ils opèrent souvent à partir d’une camionnette ou même d’un camion. Ils ne cherchent pas toujours un engin en entier, mais s’intéressent à certaines pièces. Ils ne craignent donc pas d’endommager une moto ou un scooter, de là l’importance de joindre l’alarme au bloque disque.

Combiner les antivols

Non seulement il est nécessaire de se procurer un bloque disque alarme pour la moto ou le scooter, mais il est souvent préférable d’en acquérir deux et de combiner leurs avantages. Un bloque disque est souvent jumelé avec d’autres dispositifs de sécurité. Plusieurs propriétaires de moto ajoutent un câble antivol ou un ancrage au sol pour assurer la meilleure sécurité possible.

Un bloque disque pratique

Avec les années, les antivols se perfectionnent et ils sont conçus de manière à être transportés facilement. Ils sont peu encombrants et faciles à employer partout. Ils peuvent être rangés facilement dans vos bagages et certains modèles sont fournis avec un support de fixation.

Une offre de plus en plus diversifiée

Comme l’utilité du bloque disque est de plus en plus évidente pour les propriétaires de motos et de scooters, l’offre est de plus en plus abondante et les fabricants rivalisent d’adresse pour offrir des modèles de plus en plus pratiques et résistants. Vous êtes donc certain de trouver un modèle d’antivol à votre goût, quelles que soient vos exigences.

Il suffit de vérifier en ligne ou en boutique pour constater à quel point tous les pays développent de nouveaux modèles de bloque disque. Quelques accessoires sont aussi offerts. Même si vous ne tenez pas à investir un montant trop important pour un antivol, vous devriez être en mesure de trouver le bloque disque qui vous convient, quelle que soit la taille de votre moto ou de votre scooter.

Comment choisir un bloque disque pour moto ?

Des entreprises expertes en antivol depuis de nombreuses années profitent des derniers développements de la technologie pour offrir des bloque disques résistants et pratiques. Avec tout le choix que l’on trouve, il est important de garder en tête certains principes au moment de choisir un bloque disque alarme.

L’homologation

L’homologation est un critère essentiel pour s’assurer de la résistance et de la fiabilité du bloque disque. En France, deux organismes testent et homologuent les antivols, soit SRA et NF FFMC. Les tests sont menés de façon sérieuse et ces homologations sont la plupart du temps réclamées par les assureurs.

La réussite du test confirme que le bloque disque peut résister au maximum à divers types d’agression, qu’il s’agisse de sciage, de crochetage, de perçage ou de coupe-boulon. Vous avez donc la certitude de disposer d’une protection adéquate, même s’il n’existe pas d’antivol miracle qui vous met totalement à l’abri. Il est important de bien installer le bloque disque pour garantir son efficacité, et de garer votre véhicule dans des lieux où il y a beaucoup de circulation.

Il est possible d’acquérir un bloque disque non homologué et de payer moins cher, mais ce sera à vos risques. S’il n’est pas homologué, cala signifie que le bloque disque sera probablement fracassé ou coupé facilement. Il faut alors veiller à ce que l’alarme soit pour le moins efficace et offre un volume assez élevé pour alerter les passants en cas de vol. Si le bloque disque comporte une bonne alarme, il peut être combiné à un modèle en U ou à une chaîne. Là encore, il s’agit d’un moindre mal.

Il existe aussi le bloque disque sans alarme et homologué. Même si le matériel est résistant et que l’antivol a été testé rigoureusement, il offre une protection beaucoup moins complète. Il est démontré que même le meilleur bloque disque peut être brisé ou scié avec des outils perfectionnés. Si aucune alarme ne retentit, les voleurs auront tout le temps pour opérer si personne ne les aperçoit.

Le type d’antivol

Plusieurs types d’antivol existent. Pour la protection d’une moto ou d’un scooter, le modèle en U peut être ajouté en complément à votre bloque disque. En effet, de plus en plus de propriétaires utilisent deux types d’antivol à la fois pour garantir une meilleure protection. L’antivol en U est très difficile à briser ou à couper.

Bien entendu, le bloque disque demeure l’outil le plus efficace pour résister aux tentatives de vol. Si vous êtes disposé à investir un peu plus, vous pouvez opter pour des modèles comportant plus de fonctionnalités, comme la géolocalisation ou la détection des mouvements, même si elles ne sont pas essentielles.

Le niveau de sécurité

Il est important de vérifier la solidité du système de verrouillage avant de procéder à l’achat. Il est possible de vous informer en ligne sur l’efficacité et la résistance du matériel du bloque disque. Il faut vous assurer que le matériel soit à l’épreuve du sciage et des coups. Il est aussi essentiel que les serrures soient munies d’un dispositif anti-perçage et d’une protection anti-crochetage. Ainsi, il ne sera pas possible de désactiver l’alarme et le véhicule sera plus difficile à voler.

L’aspect pratique

Comme vous vous déplacez à moto, vous avez besoin de transporter le bloque disque avec vous. Veillez à ce qu’il ne soit pas trop lourd, sans pour autant négliger sa résistance. Si vous êtes prêt à investir un peu plus, optez pour un bloque disque avec support de fixation fourni. Vous n’aurez pas à le ranger dans votre sac à dos. En cas de chute, le bloque disque peut vous blesser si vous le portez avec vos affaires.

Il est aussi essentiel de vérifier la compatibilité du bloque disque avec votre moto ou votre scooter. Il n’est pas rare que des motards se rendent compte après coup que leur antivol soit trop petit pour être fixé à leur engin. Les tailles des véhicules varient et il faut donc en tenir compte au moment de l’achat.

Les marques reconnues

Comme la demande est élevée en matière d’antivol, plusieurs nouvelles entreprises se lancent dans la compétition pour offrir leurs propres modèles de bloque disque. La sécurité est cependant une affaire sérieuse et, même s’il ne faut pas généraliser, il vaut mieux se fier aux marques reconnues en cette matière. L’expérience des fabricants est un gage de fiabilité.

Abonnez-vous à notre lettre d'info gratuite
Invalid email address