entraînement natation
Partager cet article

Mis à jour le

Que vous soyez en reprise d’activité sportive après une longue période d’interruption ou à la recherche d’une activité sportive qui aura une action importante sur la perte de poids, la natation est le sport à privilégier.

Sport complet par excellence, la natation sollicite et étire tous les groupes musculaires en profondeur, contrairement à d’autres activités cardio comme le running ou le vélo qui sollicitent principalement les membres inférieurs. La course à pied sollicite ainsi 5 muscles quand la natation en recrute 24.

Autre avantage de la natation sur la course à pied ou la musculation, les risques pour les articulations sont très réduits puisqu’il n’y a aucun choc ou impact dans le déroulé du mouvement. Le risque de blessure est donc quasiment nul avec la natation, ce qui fait de ce sport une activité idéale pour les personnes en délicatesse avec leurs articulations ou leur dos.

Natation pour débutants qui veulent perdre du poids


On le constate lorsque l’on se rend au bord d’une piscine, les nageurs expérimentés sont harmonieusement musclés et très élancés. Sans chercher à obtenir une silhouette de sportif de haut niveau, le débutant peut lui aussi profiter des propriétés du milieu aquatique pour perdre du poids et transformer son corps.

L’eau étant beaucoup plus dense que l’air, 800 fois pour être précis, chaque mouvement réalisé sous l’eau rencontre une résistance importante. Par conséquent, affronter cette résistance sous marine permet de renforcer les groupes musculaires et de brûler du gras à chaque effort produit dans l’eau.

En diminuant la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress également responsable du ralentissement du métabolisme et donc du stockage de graisses, la natation entraîne un cercle vertueux qui booste le métabolisme. Une action positive qui permet de consommer les calories même une fois sorti de l’eau.

Si vous avez déjà une petite base en natation vous pouvez construire vos séances d’amincissement en fonction de votre nage de prédilection. Ainsi pour référence, sur une séance de 60 minutes, le papillon est la nage la plus calorivore avec 920 calories en moyenne quand le dos crawlé et le crawl consomment 540 calories, et la brasse 840.

Au delà du facteur énergétique, ces différentes nages ont des vertus différentes et complémentaires que vous pouvez adapter à vos besoins et à vos envies. Ainsi, la brasse est un mouvement qui fait particulièrement travailler les muscles des hanches et ceux de l’intérieur des cuisses. Le dos crawlé est très énergivore et permet également de renforcer les muscles des épaules et du dos, idéal pour travailler la posture tout en perdant du poids.

Si vous êtes grand débutant en natation et n’avez pas le bagage technique vous permettant d’enchaîner les longueurs pendant une heure, pas de problème ! De nombreux exercices simples à réaliser permettent de brûler du gras sur des séances relativement courtes. Quel que soit l’exercice où la nage pratiquée, vous solliciterez votre ceinture abdominale pour maintenir votre alignement dans l’eau, idéal pour construire un gainage en acier et avoir le ventre plat.

Pour maximiser l’efficacité de la natation dans une optique de perte de poids, il est préférable de consacrer deux à trois séances courtes (40 minutes d’effort) sur une dizaine de semaines pour commencer à voir les effets sur la balance et surtout, dans le miroir. Inutile donc de passer des heures et des heures à la piscine en une grosse séance mensuelle. C’est bien la répétition des efforts qui permet d’obtenir les meilleurs résultats.

Il faut également rester conscient que la natation renforce la masse musculaire. Attention à ne pas se concentrer uniquement sur la balance : les muscles étant plus denses que la graisse, le résultat des séances sera davantage visible dans le miroir que sur le pèse personne.

Équipement : l’essentiel pour les nageurs débutants

lunettes natation sporttastisch
Plutôt peu onéreux, l’équipement de base du nageur se compose d’un maillot de bain, d’une paire de lunettes et d’un bonnet de bain, sans oublier la serviette. Côté maillot, on recherche avant tout le confort et le maintien afin de se sentir à l’aise dans tous les mouvements.

Dans tous les cas il est important de vérifier que le maillot choisi est résistant au chlore. Il vaut donc mieux privilégier un modèle sans élasthanne et se diriger vers le 100 % polyester. Pour les nageuses, les fabricants proposent plusieurs formes de dos qui correspondent à plusieurs avantages.

  • Le dos en “U” est facile à enfiler et plutôt féminin
  • Les dos en “H” et en “V” offrent un maintien optimal
  • Le dos en “X” avec ses bretelles croisées donne une excellente liberté de mouvement

Pour les messieurs, plusieurs formes de maillots de bain sont à leur disposition. Le critère clé restant la liberté de mouvement. Selon les préférences du nageur, les coupes à disposition sont donc le slip classique, le slip bandeau, les boxers courts ou longs. A noter que les piscines sont nombreuses à bannir le short de bain, qui est donc à réserver à la plage.

Les débutants rechignent parfois à investir dans une paire de lunettes en leur reprochant leur manque d’esthétisme, ou leur inconfort. Toutefois cet accessoire est indispensable à la pratique de la natation. De très nombreux modèles de lunettes sont disponibles en grandes surfaces de sport, n’hésitez pas à vous y rendre pour essayer, et trouver, le modèle qui vous conviendra le mieux côté confort.

Le “test de la ventouse” permet de confirmer que les lunettes sont à la bonne taille. Sans positionner l’élastique derrière la tête, il suffit de placer les verres des lunettes devant les yeux en les plaquant sur le visage. Lorsque les lunettes tiennent toutes seules c’est qu’elles sont de la bonne taille. Dans le cas contraire il est préférable de s’orienter vers une autre taille. Niveau prix, les enseignes comme Décathlon proposent leurs propres marques avec des tarifs très intéressants.

Pour accompagner sa progression et maximiser les efforts dans l’eau, l’achat d’une paire de palmes n’est pas un investissement inutile. Les débutants devront s’orienter vers des modèles courts et plutôt souple pour conserver un rythme de battements de pieds suffisant et ne pas traumatiser les chevilles pendant le palmage.

Utiliser des palmes courtes permet d’accroître encore davantage le rythme cardiaque et tout en travaillant le gainage des jambes et en sollicitant les groupes abdos-fessiers. Comme pour les lunettes, un passage en magasin permet d’essayer l’article et de s’assurer que la taille choisie est la bonne.

Enfin, de nombreuses piscines exigent le port du bonnet de bain. Les modèles de base s’achètent pour quelques euros en grande surface de sport. Profitez de votre shopping maillot et lunettes pour acquérir un bonnet. Parmi les accessoires optionnels mais bien utiles on peut également citer la planche et le pull-buoy. Ces deux articles en mousse sont toutefois souvent disponibles en prêt dans les piscines municipales.

Un exemple d’entraînement de natation pour débutant

natation

Temps d’effort : 30 à 40 minutes. Matériel : planche, palmes (optionnelles). 3 à 4 fois par semaine
Pas besoin d’être un dieu du crawl ou du papillon pour perdre du poids à la piscine : la séance proposée ici repose essentiellement sur des exercices de battements et une intensité d’effort élevée. Pour maintenir cette intensité, les séquences de récupération entre les séries doivent se faire de manière dynamique en réalisant des longueurs dans la nage de votre choix à faible allure.

  1. Échauffement au sec pour préparer les articulations
  2. Échauffement dans l’eau : 100 mètres dans la nage de votre choix pour augmenter votre rythme cardiaque
  3. Circuit pour les jambes avec planche et palmes : 25 mètres de battements sur le ventre, 25 mètres de battements sur le côté droit, 25 mètres de battements sur le dos puis 25 mètres de battements sur le côté gauche. Entre chaque série, le temps de récupération est de 30 secondes sans activité, l’intensité de l’effort est moyenne
  4. Récupération active : 50 mètres dans la nage de votre choix à intensité réduite
  5. Circuit jambes planche et palmes : 25 mètres de battements sur le ventre en vitesse sprint, 25 mètres de battements sur le côté en vitesse facile, 25 mètres de battements sur le ventre en vitesse sprint, 25 mètres de battements sur le dos en vitesse facile. On reproduit 4 fois ce circuit en alternant gauche et droite pour les battements faciles. Sur ce circuit la récupération se fait sur les battements en allure facile
  6. La fin de la séance se fait avec 50 à 100 mètres dans la nage de votre choix

Les grands débutants effectueront leurs premières séances sans palmes pour ne pas traumatiser les articulations de leurs chevilles. Petit à petit ils pourront se tourner vers les palmes pour accroître l’intensité de l’effort et optimiser l’impact de leurs séances.

On a beau être dans l’eau, l’hydratation aussi importante pendant une séance de piscine qu’à la salle de sport. Pensez à ajouter une petite bouteille d’eau ou une gourde sport dans votre sac de natation et à vous hydrater pendant vos temps de récupération, tout au long de votre effort. Enfin, une bonne séance de natation entraîne une saine fatigue qui permet de faire une nuit de sommeil réparateur, ce qui favorise également le fonctionnement du métabolisme.

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque semaine le résultat de nos tests et astuces

Adresse e-mail non valide

Partager cet article