première randonnée

Mis à jour le

Bien préparer une première randonnée est primordial. Si vous voulez entreprendre un trek de plusieurs jours ou plus simplement une randonnée d’une journée, il est nécessaire de se renseigner au moins sur l’essentiel. Pour les randonneurs débutants, voici quelques conseils élémentaires qui font la synthèse de ce qu’il y a à savoir avant de partir.

1. Comment choisir sa première randonnée

La première étape consiste à faire des recherches pour trouver un sentier adapté aux débutants. Pour une première randonnée, il est conseillé de choisir un itinéraire facile adapté à votre niveau. Un circuit court sans difficultés majeures est idéal pour commencer la randonnée.

Pour trouver des idées, vous pouvez consulter un guide de randonnée sur papier. Les guides de randonnées Rother proposent des itinéraires de randonnées précis et détaillés classés par niveau de difficulté. Avec le guide, il est possible de télécharger les traces GPS de chaque itinéraire.

La Fédération Française de la Randonnée Pédestre propose également des topoguides très pratiques avec de petites cartes. Le site Web de la FFRandonnée propose une interface pour trouver des idées de rando classées par niveau de difficulté (très facile, facile, moyen, difficile). Pour chaque parcours, le site indique un temps de marche à titre indicatif. Les itinéraires proposés suivent des sentiers balisés et entretenus par les bénévoles de la Fédération.

Le site Web Visorando et l’application associée est un des meilleurs sites pour préparer une randonnée. Il permet de chercher des idées de randonnées parmi plus de 9200 sentiers en France. Ces itinéraires peuvent être filtrés par niveau de difficulté et par durée.

L’office de tourisme local est aussi une bonne source d’informations. Il pourra être de bons conseils et proposer des fiches topo avec la difficulté de l’itinéraire et les temps de marche.

Une autre solution consiste à rejoindre un club de randonnée pédestre local. C’est une façon amusante de débuter la randonnée et de rencontrer des personnes. Un club de randonnée sera prêt à vous accueillir pour une randonnée d’essai. Le site Web de la FFRandonnée permet de trouver un club de randole plus proche.

2. Adopter les bons réflexes santé et sécurité

première randonnée

Pour profiter pleinement de ses premières randonnées, la deuxième étape consiste à adopter les bons réflexes pour sa santé et sa sécurité. La meilleure façon d’acquérir de bonnes habitudes est de faire une première sortie avec un randonneur expérimenté.

Avant une randonnée, il faut toujours vérifier les prévisions météo la veille mais aussi le jour même de la sortie. Le bulletin météo local sera plus précis et plus fiable que la météo nationale. Pour obtenir des bulletins météo précis sur internet, vous pouvez consulter des sites comme infoclimat.fr ou meteociel.com.

Il est préférable d’apporter une carte et une boussole et d’apprendre à les utiliser. Un GPS de randonnée est très utile pour se repérer mais ses batteries peuvent tomber à plat. Un téléphone portable peut aussi ne plus avoir de batterie ou ne pas capter de réseau.

Pour sa santé, il faut prévoir d’emporter dans son sac à dos un petit kit de premier secours. Pendant la randonnée, il faut boire de l’eau assez souvent même sans avoir soif. La déshydratation peut vous rendre plus vulnérable à l’hypothermie et au mal d’altitude.

Afin de se protéger du soleil, une protection solaire est importante surtout si vous faites de la randonnée en altitude. Vous pouvez aussi prévoir un chapeau et des lunettes de soleil.

Afin de ménager son organisme au cours de la randonnée, vous pouvez prendre une pause de 10 minutes au moins toutes les heures. Une pause rapide permet de ne pas avoir les jambes trop lourdes à la fin de la journée. Un bon rythme de progression doit permettre de marcher et de parler en même temps. Si vos chaussettes sont mouillées, il faudra les changer pour éviter les cloques aux pieds.

Enfin, avant de partir, il est conseillé de prévenir un proche de votre itinéraire et de votre heure estimée d’arrivée. C’est une bonne habitude à prendre et cela facilitera le travail des secours en cas d’accident.

3. Préparer son équipement

La dernière étape en vue d’une première randonnée consiste à bien préparer son sac de randonnée et à se vêtir de manière adéquate.

Au niveau vestimentaire, il faut éviter de porter du coton de manière générale. Ensuite, le type de vêtements pour randonner va dépendre en grande partie de la météo. Pour ne pas avoir ni trop chaud ni trop froid, il est préférable d’adopter le principe du multi-couches (couche de base, couche d’isolation et couche externe).

Dans l’idéal pour commencer la randonnée, il faudrait disposer d’une veste imperméable et coupe vent, d’un t-shirt respirant, d’un pantalon léger et souple et surtout de bonnes chaussures de marche.

Lors de la préparation du sac à dos, il faut penser à prendre uniquement l’essentiel et laisser de côté tout ce qui est superflu. Le sac ne doit pas peser trop lourd. Pour qu’il soit plus léger, vous pouvez retirer tous les emballages de nourritures inutiles et éviter tous les conditionnements en verre.

Si vous faites des randonnées courtes, vous pouvez opter pour un sac à dos ultra léger. Pour garder le sac au sec, il faut prévoir une housse de pluie.

Vous pouvez mettre les choses essentielles comme une carte ou fiche topo, une trousse de secours, une lampe flash et des collations dans les poches extérieures de votre sac à dos pour y accéder facilement pendant les pauses ou en cas d’urgence.

Au niveau du matériel nécessaire, vous pouvez amener de quoi purifier l’eau comme des comprimés Katadyn Micropur ou un filtre à eau. Si vous avez des problèmes de genou, des bâtons de randonnée peuvent s’avérer utiles.

Pour le matériel coûtant plus cher comme une tente ou un hamac, il n’est pas nécessaire de l’acheter. Vous pouvez simplement le louer ou l’emprunter au début.

4. Respecter les autres et l’environnement

Pour des randonnées responsables en toute sécurité, il est indispensable de respecter les autres et l’environnement.

D’abord, il est préférable de rester sur les sentiers balisés. Lors d’une marche en montagne, il est d’usage de laisser la priorité aux randonneurs qui sont en train de monter. Pour le respect des autres, il faut également éviter d’écouter de la musique sur les sentiers.

Pour respecter l’environnement, il est indispensable de bien gérer ses déchets. Il faut évidemment ne rien laisser sur place. Tout ce que vous apporter doit repartir avec vous. Pour cela vous pouvez apporter un sac afin de transporter tous vos déchets et l’attacher à votre sac à dos. Toujours dans le soucis de respecter la nature, il ne faut pas donner de nourriture à la faune.