Top 4 Jumelles Compactes à moins de 100 euros

jumelles compactes

Découvrez le classement des meilleures jumelles compactes à moins de 100 euros. Quelle paire de jumelles légères et compactes choisir pour faire de la randonnée ou partir en voyage? Suite à notre test, nous recommandons la paire de jumelles compactes Nikon ACULON A30. Elles sont très légères et peu encombrantes. Fournies avec une sacoche et une courroie, elles sont pratiques à transporter.

1. Nikon ACULON A30 10×25: jumelles compactes légères

jumelles nikon akulon A30

Jumelles NIKON ACULON A30 10x25 Argent...
689 Commentaires
Jumelles NIKON ACULON A30 10x25 Argent...
  • Jumelles compactes et légères, avec un poids de 270 g
  • Grossissement : 10x.
  • Diamètre d'objectif : 25 mm
  • Traitement multicouche des lentilles pour des images lumineuses
  • Gainage caoutchouté pour une prise en main sûre et confortable

Avec les jumelles ACULON A30 10x25, la marque Nikon ne trahit pas sa réputation de marque sérieuse. D’un format très compact (12,2 cm x 11,5 cm x 4,2 cm), elles peuvent être emportées partout sans être encombrantes. Elles s’accompagnent d’ailleurs d’une sacoche et d’une courroie, ce qui permet de les avoir sur soi sans craindre de les abimer. La sacoche est très pratique pour les avoir avec soi même sans sac à dos.

jumelles nikon akulon pochette

Leur poids très léger de 270 grammes est en concordance avec leur compacité et leur utilisation comme jumelles « portatives ». Durant le test, j’ai vraiment apprécié leur faible encombrement. Elles sont idéales pour faire une promenade dans la nature sans s’encombrer d’un sac ou d’une paire de jumelles trop lourdes.

Malgré leur petite taille, ces jumelles permettent un grossissement x 10, avec un diamètre d’objectif de 25 mm, ce qui est en cohérence avec leur petite taille. Un traitement multi couches a été appliqué aux optiques, ce qui donne un résultat de vue lumineux. Par ailleurs, les verres ne contiennent ni arsenic, ni plomb et ont donc été fabriqués dans un certain respect écologique.

jumelles compactes nikon akulon A30

La prise en main de ces jumelles est bonne grâce à un revêtement en caoutchouc. La molette de réglage est centrale et facilement accessible, ce qui permet d’effectuer des réglages sans difficulté. Les jumelles Nikon ACULON A30 10×25 sont donc parfaites pour une observation de la nature ou d’événements sportifs, qui ne nécessitent pas un champ de vision trop large.

2. Nikon Sportstar EX 10×25: jumelles compactes étanches

Nikon Jumelles Sportstar EX 10x25...
829 Commentaires
Nikon Jumelles Sportstar EX 10x25...
  • Utilisables quelles que soient les conditions
  • Résistent à une immersion de 5 minutes sous 2 m d’eau grâce à un remplissage à l’azote
  • Elles s’emportent partout sans se faire remarquer
  • Le traitement multicouche des lentilles assurent une images lumineuse et un réel confort d’utilisation
  • Utilisables quelles que soient les conditions

La Nikon Sportstar EX 10x25 est une paire de jumelles qui, comme son nom l’indique, est adaptée aux activités sportives.

Ce sont des jumelles compactes (10,3 x 11,4 x 4,3 cm) et légères (350 grammes avec sa housse), qu’il est donc aisé d’emporter partout avec soi. Elles sont bien sûr vendues avec une housse et une courroie.

Leur véritable atout réside dans leur étanchéité. Elles sont en effet capables de résister à une immersion de 5 minutes à une profondeur de 2 mètres. Par ailleurs, les optiques ont été traitées anti-buée. Les optiques ont aussi subi un traitement multicouches pour une meilleure luminosité.

Elles sont également équipées d’œilletons, ce qui est pratique pour les porteurs de lunettes. De plus, outre la molette de réglage de la netteté, un réglage dioptrique est possible sur l’œilleton droit.

Ces qualités font de la Nikon Sportstar EX 10×25 une paire de jumelles particulièrement adaptée à une utilisation extérieure, notamment pour la chasse, la pêche, la randonnée ou le kayak, mais aussi pour l’observation ne nécessitant pas de grand angle.

3. Bushnell Powerview 10×25: jumelles compactes à moins de 50 euros

Bushnell - 132516 - Powerview Toit...
863 Commentaires
Bushnell - 132516 - Powerview Toit...
  • Grossissement x diamètre de l'objectif : 10 x 25 mm
  • Mise au point : centrale
  • Type de prismes : en toit
  • Traitement des lentilles : toutes surfaces
  • Verre des prismes : BK-7

Dans les jumelles Powerview 10x25, Bushnell a placé son savoir-faire afin de livrer un produit non seulement compact, mais aussi très peu onéreux. Son format réduit (10,2 x 5,1 x 7,1 cm) associé à un poids extrêmement léger de 240 grammes, en font des jumelles qui tiennent dans la main, et dont le poids est presque imperceptible tellement elles sont légères !

Elles offrent un grossissement classique x 10, associé à un diamètre d’objectif de 25 mm, parfait pour des jumelles compactes. Les prismes sont montés en toit. Là encore, une molette de réglage existe, ainsi qu’un réglage au niveau de l’œilleton droit.

Elles sont fournies avec un étui de rangement et un cordon.

Ces jumelles Bushnell Powerview 10×25 sont donc adaptées à un usage polyvalent. Vu le faible prix, il est tout à fait envisageable de les acquérir pour une utilisation occasionnelle. Mais elles rempliront très bien leur rôle pour une observation de phénomènes naturels comme d’événements sportifs.

4. Olympus DPS-I 10×50: jumelles grand angle

Olympus Binocular 10x 50 DPS-1 - Black
14 876 Commentaires
Olympus Binocular 10x 50 DPS-1 - Black
  • Poids de l'article : 855 g
  • Champ visuel grand angle
  • Lentilles entièrement recouvertes d'une couche de protection pour des images plus lumineuses et un meilleur...
  • Revêtement en caoutchouc
  • Type de focus: Centre

Les jumelles Olympus DPS-I 10×50 proposent un champ de vision extrêmement large de 65°, ceci grâce à un diamètre d’objectif de 50 mm.

Leurs dimensions (19,1 cm x 17,8 cm x 6,3 cm) n’en font pas des jumelles compactes, mais cela s’explique par le diamètre d’objectif qui permet d’avoir un champ de vision impressionnant. Leur poids de 855 grammes confirme cette idée. Par ailleurs, il est possible d’y associer un trépied à visser directement aux jumelles.

Ces jumelles sont équipées de verres asphériques qui permettent une meilleure correction de la vision. Les objectifs ont subi un traitement monocouche pour offrir un maximum de luminosité et de contraste.

Un réglage dioptrique est possible. Une molette de réglage centrale est facilement accessible pour des réglages rapides. Enfin, les verres ont été traités anti-UV, ce qui permet de les utiliser même dans des contextes de fort ensoleillement.

Le corps des jumelles Olympus DPS-I 10×50 est en caoutchouc anti-chocs, ce qui en fait des jumelles adaptées pour des activités sportives telles que la chasse (notamment à cause du trépied) ou la randonnée.

Questions/Réponses

Pourquoi acheter des jumelles compactes ?

Une bonne paire de jumelles est pratique pour un tas d’activités. C’est utile pour la randonnée, pour observer la nature, pour observer les événements sportifs, pour la chasse, pour les activités d’eau ou encore pour partir en voyage. Bref, les occasions de s’en servir ne manquent pas. Des jumelles compactes sont particulièrement utiles pour les activités de plein air.

Pour la randonnée

Il est toujours utile de pouvoir voir loin lors d’une randonnée, soit pour observer la beauté de la nature qui est éloignée de plusieurs centaines de mètres, soit pour essayer d’anticiper un danger. Les jumelles compactes sont donc recommandées car elles trouveront avantageusement leur place dans un sac à dos déjà bien rempli et bien lourd au côté d’un couteau de poche ou d’une gourde randonnée.

Pour observer la nature

Tout bêtement, des jumelles permettent d’observer la nature environnante. On peut donc très bien le faire de sa fenêtre, ou alors assis sur un banc dans un parc, par exemple pour observer les différents types d’oiseaux qui s’y trouvent. Nul besoin pour cela d’une paire de jumelles volumineuse, qui sera embêtante à emporter avec soi.

Pour observer les événements sportifs ou au théâtre

Il n’est pas toujours aisé de pouvoir suivre un événement sportif, surtout dans un grand stade rempli de monde. Des jumelles compactes permettent de pouvoir observer l’événement en cours comme si on y était, sans avoir à s’acquitter d’une place trop chère. Là encore une paire de jumelles grand format sera trop encombrante et pourra peut-être poser un problème, dans le cas d’un contrôle de sécurité. Cela vaut également pour le théâtre.

Pour la chasse

Lorsqu’on pratique un sport tel que la chasse, le besoin de voir au loin devient pressant. Observer des animaux dangereux peut se faire en toute sécurité avec des jumelles. Mais avoir un équipement le moins encombrant et le moins lourd possible fait que les jumelles compactes sont les plus adaptées à cette pratique sportive. Certains modèles sont désormais étanches et anti buée, ce qui permet de les utiliser dans des conditions climatiques difficiles et sans craindre que les jumelles ne tombent dans l’eau.

Pour les activités aquatiques

Les activités sportives aquatiques nécessitent souvent de pouvoir observer des obstacles très éloignés. Des jumelles sont la réponse à ce problème. La pratique du kayak par exemple, très intense, peut justifier l’usage de jumelles compactes et évidemment étanches, afin d’anticiper les obstacles.

Pour l’astronomie

Ce n’est pas un usage très connu des jumelles, mais elles peuvent dans certains cas être utiles dans l’observation astronomique. Elles permettent notamment aux astronomes débutants d’observer le ciel, la lune, les planètes, sans avoir à s’acquitter d’un télescope qui n’est pas facile à déplacer. De plus, les jumelles permettent l’observation nocturne mais aussi diurne, ce qui est un double avantage.

Par précaution

La mode des kits EDC (Every Day Carry) n’est pas dénuée de justification. En effet, on a toujours besoin d’avoir sur soi un certain nombre d’objets en cas d’urgence : un couteau, une lampe, et éventuellement des jumelles. Dans un tel kit qui se doit d’être aussi léger que possible, des jumelles compactes ont toute leur place.

Comment choisir des jumelles selon son usage ?

jumelles nikon akulon A30
Laissons de côté l’usage militaire qui demande un équipement de pointe et intéressons-nous en premier lieu aux loisirs et plus particulièrement à l’observation des oiseaux.

Ornithologie

L’ornithologie est une des disciplines les plus friandes de jumelles car les oiseaux ne se laissent pas facilement approcher.

Un fort grossissement n’est pas forcément l’argument numéro un pour l’achat de jumelles destinées à l’observation des oiseaux car ces bestioles vont vite et sont expertes en camouflage.

Un grossissement de base, comme 8x, ou 10x pour les animaux plus petits, sur du matériel offrant un champ de vision élargi, comme 42mm par exemple, est alors approprié pour localiser aisément les bêtes à plumes.

Pour l’observation d’oiseaux, le poids du matériel n’est pas forcément le premier des arguments.

En revanche, la qualité de l’optique sera déterminante afin de magnifier votre plaisir. Sachez que si vous vous orientez vers un plus fort grossissement, vous perdrez en stabilité et en poids.

Randonnée

En randonnée, vous aurez besoin d’un matériel plus léger et particulièrement résistant.

Des jumelles recouvertes de caoutchouc protecteur et étanche seront indiquées pour ce loisir. Vous aurez besoin de jumelles résistantes aux chocs (si elles tombent dans un terrain rocailleux par exemple) et anti-buée.

Sports aquatiques

Si vous partez en randonnée aquatique, sur un raft, un paddle ou autre, ou si vous êtes en bateau sur l’océan, prenez obligatoirement un modèle étanche garanti.

Le bon choix serait alors des jumelles 8×32, à la fois légères, compactes et qui ne gêneront pas la vision si l’environnement bouge beaucoup, comme sur une descente de rapides ou en bateau.

Notez que certaines jumelles marines offrent un calculateur de distance, un éclairage de compas et autres gadgets intéressants.

Observation de la faune

Un loisir qui demande de posséder une bonne paire de jumelles est l’observation de la faune sauvage. Que ce soit en safari en Afrique ou à l’embouchure du Saint-Laurent pour admirer les baleines, les jumelles sont indispensables.

Les modèles les plus populaires sont les 8×32, 8×42, 10×32 et 10×42. Vous constaterez qu’elles ont un grossissement moyen et un large champ de vision. Nous verrons plus loin à quoi correspondent ces chiffres.

Astronomie

Les amateurs de ciels étoilés auront besoin de jumelles de nuit. Si votre choix se porte sur des grossissements supérieurs à 10x, il est fortement conseillé de vous équiper en plus d’un pied photo sinon l’image risque de ne pas être suffisamment stable pour une observation de planètes dans de bonnes conditions.

Les spécifications des jumelles

spécifications des jumelles
Si vous n’êtes pas familier avec tous ces chiffres, voyons plus précisément à quoi ils correspondent.

Le premier (8x ou 10x par exemple) indique le coefficient de grossissement (a) : 8 fois ou 10 fois la taille de l’image réelle dans cet exemple.

Le second chiffre (b), après le x, est un standard similaire à celui que l’on retrouve en photo : le diamètre des optiques.

Plus le chiffre est bas (32 mm par exemple) plus l’angle de vision est large. Au-delà de 50 mm vous considérez avoir dans les mains l’équivalent d’un téléobjectif ou d’un télescope.

Et, comme déjà mentionné, plus le grossissement augmente, plus le sujet se rapproche mais plus la stabilité est mise à rude épreuve. C’est pourquoi il est conseillé de s’équiper d’un pied stabilisateur au-delà de 50 mm, ce qui alourdit grandement l’équipement pour la randonnée.

Les jumelles de théâtre ont par exemple un petit grossissement (3x ou 4x) et un grand angle (25 ou 30 mm maximum) pour un faible encombrement et un poids plume.

L’équation est simple : plus de grossissement, plus de poids et d’encombrement ; plus de diamètre d’optique, encore plus de poids à transporter. Il existe encore des jumelles qui offrent un grossissement variable, grand angle pour localiser le sujet et avec zoom pour rapprocher l’image.

La pupille de sortie, abrégé AP, est un paramètre plus technique. C’est le résultat de la division de (b) par (a). Pour des jumelles 8×42, le résultat est donc 5,25. Ce coefficient est important de nuit car il facilite la vision. Dans ce cas vous rechercherez un coefficient AP d’au moins 5 mm.

Les porteurs de lunettes s’arrêteront quant à eux sur un modèle de jumelles prévu pour eux. L’œilleton est étudié afin de ne pas gêner la mise au point ni rayer les lunettes.

De plus, la distance pupillaire est alors augmentée, ce qui nécessite un réglage différent. Certains modèles de jumelles sont donc équipés d’une molette permettant d’augmenter ou réduire de quelques dioptries cette distance (en général entre +2 et -2).

Autre caractéristique importante à prendre en compte à l’achat de jumelles, l’étanchéité peut jouer un rôle important. Vous préférez des jumelles qui sont traitées anti-buée et capables de supporter la pluie ou l’humidité ambiante sans être altérées.

Certaines jumelles marines sont même capables de flotter à la surface afin de les récupérer si elles échappent des mains en bateau.

Qu’est-ce qu’une protection anti-buée ? Les fabricants font le vide d’air à l’intérieur des tubes et le remplacent par de l’azote. Cette manipulation empêche la formation de buée à l’intérieur et permet de préserver ses jumelles beaucoup plus longtemps. Bien sûr, elle a un prix.

L’optique des jumelles

optique des jumelles

On en vient à l’optique et à sa qualité, l’argument de poids dans le choix de jumelles.

En effet, de nombreux modèles bas de gamme proposent du matériel affichant des défauts chromatiques, comme des déformations, des aberrations, des zones floues, etc. Ceci est dû à la pauvre qualité des prismes et des lentilles. Si certains prix semblent particulièrement attractifs, c’est généralement au détriment de la conception optique des jumelles.

Une autre raison de préférer des optiques de bonne qualité est la luminosité. De bonnes optiques fourniront une image plus claire, plus limpide, aux détails piquants.

Moins l’optique est bonne, plus l’image sera vaseuse, voire floue ou déformée. Il s’agira d’être particulièrement attentif aux bords de l’image car c’est généralement dans cette zone que les optiques de qualité médiocre ne valent pas leur équivalent de conception plus soignée.

Ces défauts peuvent fortement gêner l’observation et fatiguer l’œil à la longue. L’expérience sera décevante. Il est ainsi conseillé de ne pas négliger la qualité des optiques, qui peut certes faire grimper la facture finale très haut parfois.

Par exemple, des verres ED (pour « Extra Dispersion ») ou XD (pour « Extra-low Dispersion ») qui garantissent l’absence d’aberrations chromatiques et qui sont traités en conséquence vous offriront une qualité d’image sans comparaison.

Les franges colorées qui apparaissent sur des modèles non traités sont véritablement dérangeantes. Le traitement du verre est à base de fluorure de calcium (ou fluorine, parfois appelée fluorite) de formule CaF2.

Par ailleurs, il existe deux types de prismes : Porro et terrestre. Le premier se retrouve sur des jumelles dont l’œilleton n’est pas aligné avec le tube.

Le prisme Porro permet de dévier l’image sans (trop) l’altérer. Sur les jumelles à redresseur terrestre, l’image est seulement inversée et les prismes plus compacts, pour un matériel plus léger. De plus, l’effet 3D dû au prisme Porro renvoie une image moins naturelle et des sensations de distance un peu irréelles. C’est une technologie plus ancienne qui tend à disparaître.

Certaines jumelles sont livrées avec des caches sur les tubes. Ils servent à protéger la surface des lentilles extérieures qui sont sensibles aux rayures. Loin d’être gadget, c’est un accessoire utile en randonnée. Préférez les caches qui restent attachées au tube pour éviter de les perdre.

Parmi les autres accessoires optionnels on trouvera encore une dragonne, un compas intégré, un niveau à bulle ou même des gadgets électroniques divers.

Comment faire le focus avec des jumelles ?

molettes jumelles
Vous pourrez vous en apercevoir en tentant de réaliser la mise au point sur vos futures jumelles.

Les deux molettes de réglage du focus sont celle de l’œilleton (pour les dioptries) et la molette centrale (pour la netteté).

La technique pour réaliser une bonne mise au point avec la molette centrale consiste à couvrir l’un des deux œilletons et de faire le point au centre de l’image sur un sujet éloigné.

Puis, vous inversez : couvrez l’autre œilleton et faites varier la molette de dioptrie afin d’obtenir une image nette et claire. Vous n’aurez ensuite plus qu’à utiliser la molette centrale pour la mise au point sans avoir à retoucher à celle de dioptrie.

La même opération peut être réalisée en fermant simplement un œil après l’autre. Faire le net peut parfois poser problème dans des conditions d’éclairage défavorables (environnement trop sombre ou au contraire éblouissant). C’est pourquoi il est conseillé de faire ce petit réglage une bonne fois pour toutes avant l’utilisation.

Comment tester des jumelles ?

jumelles compactes nikon akulon A30
Finalement, maintenant que vous connaissez les principales caractéristiques et les différents trucs au sujet des jumelles, il vous reste à les utiliser. Les pros se rendront en magasin afin de comparer les différents modèles et profiter d’un tableau cible pour un test optimal.

Si vous n’en avez pas la possibilité et souhaitez commander en ligne, n’hésitez pas à lire les nombreux comparatifs rédigés. Vous constaterez que de grandes différences existent entre les modèles premiers prix, moyenne gamme ou haut de gamme.

Les prix peuvent vite prendre l’ascenseur et sans toujours être justifiés. On trouve par exemple des modèles avec verres ED plus chers et moins performants que chez certaines marques qui utilisent de très bonnes optiques non traitées ou traitées différemment. Profitez du retour gratuit le cas échéant en cas de déception avec le produit commandé.

La solidité des jumelles est un atout certain, principalement en montagne ou dans des conditions de terrain accidentées. Vos jumelles ont toutes les chances de prendre des chocs non désirés et qui peuvent endommager les optiques. Ne négligez pas cet argument, surtout en randonnée. De même, l’étanchéité est indispensable à proximité de l’eau.

Pensez aux aberrations chromatiques qui sont la plaie numéro un dans tout système optique, comme sur les appareils photo. L’image peut parfois être tellement abîmée par ces franges colorées que vos jumelles bas de gamme à bas prix ne vous serviront au bout du compte qu’à peu de choses. Regardez la différence d’images dans les comparatifs, c’est flagrant.

Sachez finalement qu’il existe des accessoires bien pratiques permettant d’attacher un smartphone sur des jumelles pour un prix tout doux. Ce système peut être utile pour tester ses jumelles, vérifier la qualité d’image et bien entendu rapporter de belles images d’oiseaux ou de faune sauvage dans vos albums en ligne.

En conclusion, vous constaterez qu’investir dans une paire de jumelles de qualité n’est pas le pire des choix, bien au contraire. Mieux vaut s’équiper en privilégiant la qualité plutôt que vivre une expérience décevante, voire être obligé de racheter des jumelles si les premières sont endommagées ou de si pauvre qualité que l’on y voit goutte.

Ne soyez pas impressionnés par des slogans marketing sur des articles à bas prix. Ce sont généralement des pièges grossiers. Tout système d’optique performant a nécessairement un prix, que ce soit dans les appareils photos, les longue-vues, les télescopes ou les jumelles.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.