7 Astuces pour Marcher sur la Plage

marcher sur la plage

Parmi les types de marches qui apportent de réels bienfaits, la marche sur la plage est une des plus précieuses. On n’y pense pas toujours mais la simple pression de son pied dans le sable, sec ou humide, fait fonctionner de nombreux muscles.

C’est en conséquence une pratique à recommander chaudement, pour peu que l’on prenne quelques précautions avant de se lancer sur les rivages les plus exotiques. Suivez nos traces pour éviter de vous brûler sous le soleil ardent !

Les bienfaits de la marche sur la plage

marche sur la plage

Perdre plus de calories

De manière générale, la marche permet de brûler environ 300 calories par heure. Il faut évidemment rapporter ce ratio à votre poids et à la marche adoptée. Une marche nordique va faire brûler plus de calories qu’une randonnée sur un terrain plat en marquant des étapes.

Alors que l’on pense qu’elle est surtout une manière plaisante de profiter du soleil et de la plage, la marche dans le sable remporte le sprint final des marches les plus efficaces pour évacuer des graisses.

Vous pouvez bien sûr la pratiquer en alternant des moments de marche dans l’eau, ce qui augmente encore les effets bénéfiques de cet exercice. Qu’on se le dise, faire crisser le sable sur de longues distances est un moyen appréciable et sûr d’affiner votre silhouette !

Renforcer vos muscles

Depuis votre talon jusqu’aux bouts de vos orteils, vos pieds s’ancrent dans le sable sur toute leur longueur. C’est tout le déroulé de votre pied qui s’articule pour vous permettre d’avancer. Lorsque le sable est profond, cela vous paraît fatigant mais sur le sable humide, vous gagnez en légèreté.

Non seulement, cela produit une friction sous le pied, un léger massage très agréable, mais de nombreux muscles sont sollicités.

Vous le sentez au niveau des chevilles qui accomplissent un mouvement beaucoup plus long qu’habituellement mais aussi vos mollets et vos fessiers qui participent en bout de course à cette mise en mouvement. Ce type de marche vous permet au final d’affiner vos jambes et de vous tonifier sans éprouver de fatigue.

Vous pouvez également raffermir les muscles des bras en choisissant d’effectuer votre marche avec des bâtons de marche nordique. S’ils peuvent paraître insolites sur le sable, ce sont de véritables auxiliaires pour vous autoriser de longues distances. En revanche, n’oubliez pas de les rincer à l’eau claire après votre randonnée.

Moins de risques de blessures

Vous le savez, la chute dans le sable prête plutôt à rire qu’à des ecchymoses. Pour les autres types de blessures qui adviennent au cours de randonnées en montagne par exemple, vous évitez tous les dérapages et éboulements.

Pour ce qui est de la sécurité, la marche dans le sable est particulièrement sécure. Il vous suffit de vous protéger du soleil si vous décidez de marcher pendant les heures chaudes, de vous hydrater suffisamment et d’éviter les pièges des marées pour effectuer une marche parfaitement adaptée pour les personnes peu sportives ou pour les seniors.

Attention tout de même aux coquillages, parfois effilés, qui sont peuvent meurtrir vos pieds.

Un remède à la mélancolie et bon pour l’humeur

On évoque souvent le « Singing in the rain » ou la marche sous la pluie pour rappeler que la bonne humeur et l’entrain ne dépendent pas seulement de la météo. Pour la marche dans le sable, toutes les conditions sont réunies pour que vous éprouviez des sensations de plénitude.

Préférez tout de même des plages qui ne sont pas trop bondées pour la pratiquer. Choisissez également des bords de mer avec des plages au sable fin et évidemment, il vaut mieux laisser les galets de côté.

Un cadre à couper le souffle

Vous profitez d’un paysage grandiose avec l’horizon pour vous guider, la possibilité de rebrousser chemin quand bon vous semble, une brise légère vous rafraîchit et vous pouvez également vous plonger dans la mer ou l’océan de temps à autre de façon à faire baisser votre température.

Si vous pratiquez régulièrement, vous avez même la possibilité de faire des rencontres et d’émailler votre balade de quelques échanges agréables. Tout est réuni pour que vous soyez vraiment épanoui au terme de votre activité.

7 astuces pour marcher sur la plage

astuces pour marcher sur la plage
Il est toujours intéressant et agréable de bénéficier de conseils malins avant de vous élancer sur les rivages de sable clair. Comment optimiser votre balade sur le sable en appliquant ces conduites de bon sens ?

Démarrez sur un terrain dur

Cela peut paraître difficile à mettre en application. En effet, avant d’atteindre le sable plus dur, vous êtes généralement obligé de traverser une zone de sable sec et meuble.

Pour éviter de vous fatiguer inutilement, vous pouvez attendre la marée haute et ainsi démarrer votre marche sur un sable plus compact. Il faudra tout de même éviter les heures d’occupation extrême qui laissent peu de place à la liberté de mouvements.

Marchez pieds nus sur une distance courte

Si la marche dans le sable pieds nus est évidemment excellente, elle ne vous permet pas de franchir de longues distances. Vous allez forcer sur vos tendons et ressentir des contractures. Celles-ci peuvent donner lieu à des crampes si vous continuez à vous déplacer sur de longues distances dans le sable mou.

Vous pouvez en revanche faire alterner les deux pratiques pour stimuler vos muscles des mollets et des fessiers. Si vous pratiquez déjà depuis un certain temps, vous pouvez augmenter votre distance de marche dans le sable sec.

Portez des chaussures appropriées

Même si vous appréciez le contact du sable sous vos pieds, il est tout de même recommandé de vous chausser pour pratiquer de longues marches.

Si vous envisagez plus d’une heure de marche, vous pouvez très bien adopter des sandales de randonnée ou des chaussures aquatiques. Celles-ci présentent des avantages évidents. Vous n’avez pas besoin de les enlever constamment lorsque vous pénétrez dans l’eau.

Elles sont conçues pour filtrer l’eau et ont une semelle souple et antidérapante qui vous permet d’escalader les rochers le cas échéant. Comme elles sont très légères, elles peuvent facilement se glisser dans votre sac à dos qui contient votre gourde ainsi que votre crème solaire.

Autre avantage, elles sèchent rapidement, ce qui vous permet de pratiquer votre excursion avec les pieds qui restent au sec. C’est un bon compromis pour vous permettre de pratiquer cet exercice au grand air de manière totalement sécurisée.

Certaines chaussures à orteils sont également à préconiser. Elles permettent de bien adhérer sur le sable et sont également très souples. On pourrait croire que vous gardez vos pieds nus mais ils sont parfaitement protégés !

Marchez sur le sable mou pour prolonger le déroulé de vos pieds

C’est dans le sable mou que vos jambes fournissent le plus d’efforts. Entre les tendons, les muscles de la cheville, les mollets et les muscles fessiers, vous faites vraiment travailler vos jambes.

Après une marche sur le sable compact durant laquelle vous vous êtes bien échauffé, faites des incursions dans le sable plus meuble. Non seulement vous allez éprouver du plaisir à laisser vos pieds s’enfoncer dans cette masse mais vos muscles vont se déployer dans toute leur longueur.

Protégez-vous du soleil

C’est prouvé, les UV ou rayons ultraviolets sont particulièrement violents au bord de l’eau. La raison est bien simple. Les rayons sont réfléchis par la surface de l’eau. Il est en conséquence préférable d’éviter les heures les plus chaudes qui risquent de causer des coups de soleil dommageables et douloureux.

Prévoyez un chapeau à larges bords et également un paréo pour vous couvrir les épaules qui sont souvent les parties les plus exposées. Il vous servira à vous sécher dans le cas de baignades inopinées.

Enfin, appliquer de la crème solaire avec un bon indice est une précaution qu’il vaut mieux prendre si vous voulez poursuivre vos marches sans éprouver de tiraillements au niveau du nez.

Buvez beaucoup d’eau

C’est évidemment un poncif mais il est toujours prudent de le rappeler. En effet, on a toujours l’impression que le bord de l’eau et plus frais. On ressent moins le besoin de s’hydrater. Pourtant, il faut bien sûr observer la règle et boire au moins 1,5 litres d’eau par jour.

Puisque vous fournissez un effort, il est même préconisé d’augmenter cette consommation. Le secret pour bien vous hydrater : garder dans votre sac une petite bouteille d’eau qui saura vous prémunir des contractures par exemple.

Renseignez-vous sur les marées

Là aussi, on croit que c’est une évidence ! Pourtant de nombreux accidents ont lieu chaque année à cause de négligences de ce genre. Vous pouvez vous retrouver tout simplement coincé par la marée haute et dans l’incapacité de rebrousser chemin.

Si en plus, les courants sont importants, alors, cela peut vraiment s’avérer dangereux. Consultez le tableau des marées et évitez tout de même les plus fortes. Elles sont souvent synonymes de mauvais temps, ce qui n’incite pas toujours à la marche dans le sable !

Maintenant que vous disposez de tous ces conseils, n’hésitez plus à imprimer vos pas dans le sable des plages pour des randonnées en toute liberté !