Top 3 Meilleurs Pied d’Atelier Vélo VTT en 2022

pied d'atelier velo Park Tool PCS-10

Notre classement comparatif de pied d’atelier vélo VTT est basé sur des dizaines d’heures d’analyse et nos propres tests. Après l’avoir testé, notre coup de cœur est le pied de réparation Park Tool PCS-9.3 car il est costaud et de qualité. Il est capable de soutenir quasiment tous les vélos. Il est assez solide pour tenir un VAE ou un VTTAE. Il est également très pratique car il se plie très facilement et prend peu de place une fois plié.

1. Park Tool PCS-9.3: Pied d’atelier vélo solide et pliable

pied atelier velo Park Tool PCS-9.3

pied atelier velo Park Tool PCS-10

Pied d'atelier vélo VTT ou VTTAE
pied d'atelier VTT
Park Tool PCS-9.3
  • Poids : 7,2 kg
  • Capacité de poids maximal : 36 kg
  • Serrage : tige de selle ou tube supérieur
  • Solidité
  • Qualité
  • Prix
159,99 EUR sur Alltricks

Le pied d’atelier vélo professionnel Park Tool PCS-9.3 est extrêmement ingénieux, tout en étant également très simple. Dès le déballage, ce pied de réparation donne une impression de solidité et de qualité. Même si la notice d’utilisation est succincte, le montage du Park Tool est assez simple.

Le Park Tool PCS-9.3 est costaud et solide. Il est assez stable pour maintenir n’importe quel type de vélo. Lors de notre test, il a tenu sans problème un VTT électrique de plus de 20 kilos. La pince pour accrocher le vélo est bien conçue et peut s’adapter à pratiquement toutes les tailles de cadres.

Le Park Tool PCS-9.3 repose sur un système de trépied très bien pensé et très efficace. Cela lui permet de prendre peu de place, et d’être facilement réglable en hauteur. Il peut se régler de 99 centimètres à 145 centimètres, de façon extrêmement simple, grâce à un blocage rapide.

pied reparation velo Park Tool PCS-9.3

Le système d’attaches du vélo est une pince qui vient prendre le cadre du vélo sur le côté. Grâce à cette pince, le vélo peut effectuer une rotation sur 360 degrés, il peut donc se retrouver les roues en l’air, si on le souhaite, afin de mieux travailler sur la zone désirée. Pour régler l’angle de la pince, il suffit d’utiliser une manette de réglage en haut du pied.

La pince du Park Tool peut accueillir un cadre d’un diamètre allant de 2,4 centimètres jusqu’à 7,6 centimètres, ce qui est très large. Même les cadres profilés sont compatibles. Cependant, certains fabricants de cadres déconseillent l’utilisation d’une pince avec certains tubes très étirés ou avec du carbone.

pied velo plié Park Tool PCS-10

Le montage et les fixations se font extrêmement simplement sur le Park Tool grâce à des systèmes de blocage rapide et de serrage simplifiés. Tout se fait en un tour de main, sans effort. Un accessoire vient bloquer la roue avant pour ne pas qu’elle penche d’un côté.

Le système de trépied permet à ce pied, une fois replié, de ne prendre que la place de trois tubes de 1 mètre de haut. Le pied Park Tool PCS-9.3 pourra très bien être rangé dans un placard.

2. Neatt Oygen: Bon rapport qualité-prix

Pied d'atelier vélo
pied atelier
Neatt Oygen
  • Poids : 6,7 kg
  • Capacité de poids maximal : 38 kg
  • Serrage : tige de selle ou tube supérieur
  • Solidité
  • Stabilité
  • Pas très pratique
  • Résistance à long terme
74,99 EUR chez Alltricks

Le Neatt Oygen est un pied d’atelier VTT avec un bon rapport qualité-prix. Il est compatible avec les VTT et les VTT électriques.

Sa stabilité est garantie par un système de trépied renforcé, avec une très large emprise, afin de favoriser un travail efficace sur le VTT ou VTTAE. Le déploiement se fait facilement et se stabilise grâce à des blocages rapides. Point important, tous les systèmes de fixation sont métalliques et non simplement en plastique.

La pince de fixation est latérale, et permet une rotation sur 360 degrés, pour une meilleure adaptation au bricoleur qui a besoin d’intervenir sur une zone spécifique de son vélo ou de changer des pièces.

Là encore, le système de blocage est en métal. La fixation sur le cadre se fait très simplement et il est possible de libérer le vélo d’une seule main. Le système est aussi réglable en hauteur.

Une des grandes forces de ce pied d’atelier, c’est sa légèreté, puisqu’il pèse environ 5 kilos. Le pied de réparation vélo Neatt Oygen est donc facilement transportable. De même, il est pliable et prend très peu d’espace, ce qui permet de l’emporter partout sans être encombré.

3. Songmics: Pied d’atelier à petit prix

Pied d'atelier vélo
pied d'atelier
Songmics
  • Poids : 6 kg
  • Capacité de poids maximal : 30 kg
  • Serrage : tige de selle ou tube supérieur
  • Rapport qualité prix
  • Universel
  • Fragilité
  • Système accrochage léger
51,99 EUR sur Amazon

Avec le pied d’atelier Songmics, les cyclistes amateurs, comme les professionnels, y trouveront leur compte. En effet, ce pied est compatible avec tous les types de cadres, aussi bien ceux des vélos de tourisme, que ceux des vélos de compétition.

Capable de supporter une charge allant jusqu’à 30 kilogrammes, le Songmics est assez costaud, grâce à sa structure en acier époxy. Ce support est aussi adapté aux vélos avec assistance électrique qui pèsent plus de 20 kg.

Ce pied est équipé d’une pince qui vient se fixer sur le cadre du vélo. Il est possible de faire tenir le vélo par la tige de selle avec ce support. La bicyclette n’est pas tenu par la partie basse, mais par le côté. Afin de ne pas perdre en stabilité, 4 supports avec une grande emprise permettent de bien répartir la charge.

Cette modalité de fixation permet à ce pied d’être réellement universel, puisque tout type de cadre est accepté, dans la limite de 2,5 à 4 centimètres de diamètre. La mâchoire supporte les cadres non cylindriques.

De plus, il est possible de faire pivoter le vélo sur 360 degrés, afin d’améliorer le confort pour l’utilisateur. Il est également possible d’attacher le vélo de manière horizontale ou verticale.

Pour encore faciliter son utilisation, un réglage en hauteur a été intégré, de ce fait, c’est le pied qui s’adapte à la personne, et non l’inverse. Ce réglage va de 110 centimètres à 190 centimètres de hauteur. C’est une fourchette suffisamment large pour s’adapter à tous.

Un plateau aimanté servant à poser les outils et le matériel est inclus. Ces derniers ne tombent pas grâce à la force magnétique. Lui aussi est réglable en hauteur et suit donc la personne qui bricole, pour plus de confort d’utilisation.

Ce pied est d’une grande simplicité d’utilisation, puisque les fixations se font grâce à des détache-rapides. Il est possible de fixer son vélo en quelques secondes, et de démonter le pied en quelques secondes également.

Une fois plié, le Songmics ne prend que très peu de place. Mais son principal atout est bien sûr son prix.

Questions fréquentes sur les pieds d’atelier vélo

Qu’est-ce qu’un pied d’atelier vélo?

Si vous avez déjà essayé de réparer ou changer des pièces sur votre bicyclette, vous comprenez les complications que cela représente. Sans support atelier vélo, il est très compliqué de faire des réparations avec votre vélo renversé ou appuyé contre un arbre ou un mur dans votre garage.

pied atelier VTT
Les réparations deviennent beaucoup plus faciles lorsque votre vélo est solidement soutenu sur un trépied.

De même pour l’entretien du VTT comme lubrifier votre chaîne et nettoyer votre vélo, un pied d’atelier est un excellent investissement qui facilite la vie.

Comment choisir un pied d’atelier vélo ?

pied d'atelier pour vélo
Les pieds d’atelier pour vélo donnent souvent l’impression d’être tous similaires. Pourtant, de nombreux paramètres rentrent en ligne de compte et font varier la qualité du matériel.

Voici les critères essentiels pour bien choisir un pied d’atelier pour vélo de route, VTT ou VTT électrique.

1. La facilité d’installation

Plus un support vélo d’atelier est facile à installer et à démonter, plus vous avez de chances de l’utiliser. Un bon pied de réparation pour vélo de route ou vélo tout terrain doit être pliable pour le ranger ou le transporter plus facilement.

Un support d’atelier vélo est équipé de systèmes de fixation qu’il faut visser, ou qui nécessitent des outils, est moins intéressant car il faut être équipé.

Les blocages rapides sont maintenant répandus et permettent de monter le trépied, de fixer le vélo, et de replier le support en un tour de main. C’est un plus également pour l’utilisation du pied d’atelier en extérieur, notamment lorsqu’on fait de la compétition et que l’on a besoin de l’utiliser hors de chez soi.

2. La stabilité

Le pied d’atelier vélo doit être très stable surtout pour un vélo électrique ou un VTT électrique. Il sera moins susceptible de basculer et d’endommager votre précieuse bicyclette ou de blesser quelqu’un. Plus l’emprise au sol du trépied est importante et plus il offrira de stabilité.

Entre un vélo de compétition en carbone de moins de dix kilogrammes et un vélo de tourisme qui peut dépasser les 20 kg, un pied d’atelier vélo réagira différemment. C’est pourquoi un pied solide, supportant de lourdes charges, sera plus ou moins adapté aux différents usages.

Certains modèles de pied de réparation pour vélo électrique supportent des charges supérieures à 30 kilos, largement suffisants pour la plupart des vélos, même les plus lourds comme les VTTAE par exemple.

3. La pince

La pince est de loin l’une des caractéristiques les plus importantes d’un support pour réparer un vélo. Les meilleures pinces ont des mâchoires recouvertes de caoutchouc incurvées et non marquantes qui appliquent une pression uniforme sur une large gamme de tailles de tubes.

pied atelier velo Park Tool PCS-10
La pince doit être facile à utiliser. Elle ne doit pas ne pas demander trop d’effort pour atteindre la pression nécessaire au bon maintien du vélo.

La première chose à faire est de vérifier que le système de fixation au cadre est compatible avec son vélo. Certains cadres sont profilés, d’autres ont un diamètre atypique. Un système universel est préférable dans ce cas, mais d’autres critères peuvent être considérés, notamment le fait que la pince ou la mâchoire ne laisse pas de marques sur le cadre.

4. Le système rotatif

Une fois attaché, il faut pouvoir faire pivoter le vélo afin d’être capable de réparer n’importe quelle partie, sans avoir à décrocher le vélo. La plupart des trépieds d’atelier sont dotés d’un système rotatif sur 360 degrés, ce qui est la solution idéale.

atelier vélo
Un support vélo à angle réglable permet les opérations mécaniques plus avancées. Il est plus pratique pour accéder aux endroits difficiles à atteindre pour le nettoyage et la vérification des composants.

5. Le réglage en hauteur

Un support atelier vélo doit être réglable en hauteur avec une bonne amplitude. Suivant sa propre taille, le fait de pouvoir ajuster la hauteur du vélo sur le trépied est une caractéristique importante.

Afin de pouvoir travailler facilement, la possibilité de régler la position du vélo comme on le souhaite, et particulièrement en hauteur, est à rechercher. Certains supports atelier vélo ont une plus grande amplitude de réglage que les autres, et les personnes ayant des problèmes de dos seront donc plus à l’aise avec un pied qui permet un large choix de réglage.

Le réglage de la hauteur de la pince peut également faciliter l’accès à des endroits difficiles à atteindre. La capacité de réglage en hauteur varie suivant les modèles de support d’atelier.

6. La portabilité

La plupart des supports vélo atelier sont pliables. Ils peuvent être emportés n’importe où, et être facilement rangés après utilisation. Cela est aussi facilité par les systèmes de blocage rapide, grâce auxquels les pieds sont montés et démontés en quelques secondes.

Certains trépieds VTT, une fois pliés, ne prennent que la place d’un cylindre, d’autres sont plus volumineux car le socle n’est pas pliable. Dans ce cas, une housse de rangement pourra être utile.

Quels sont les types de pied d’atelier vélo?

pied d'atelier vélo
Les pieds d’atelier sont tous plus ou moins basés sur la même structure. Néanmoins, certains paramètres varient et ont un impact sur l’efficacité dudit pied. Les différences majeures sont le système de pince pour fixer le cadre du vélo, et le nombre de pieds du socle.

Voici les différents types de pieds d’atelier vélo.

Avec fixation sous le cadre

Les pieds d’atelier qui fixent le vélo par-dessous ne sont pas les plus répandus, mais c’est un système qui existe et que certains utilisateurs préfèrent. Néanmoins, ce système ne permet pas toujours d’opérer une rotation à 360 degrés, et peut donc rendre difficile la manipulation du vélo lors d’interventions.

Avec fixation sur le côté

C’est une solution répandue, que les pieds haut de gamme ont presque tous adopté. Grâce à ce système, la rotation sur 360 degrés est facilitée, mais aussi le montage et le démontage. Un seul point de fixation suffit pour que cela fonctionne, et cela permet à ce système d’être efficient sur la plupart des formats de cadres de vélo.

Avec un socle à trépied

Pour ceux qui souhaitent un pied avec un socle ayant peu d’emprise au sol, le format trépied est le meilleur compromis. Il prend presque moitié moins de place qu’un socle à quatre pieds. Pour certains, les trépieds sont cependant moins stables, et surtout, le vélo ne peut être placé que d’un côté.

Avec un socle à quatre pieds

Ces pieds ont un socle à forte emprise, mais la contrepartie est une très forte stabilité et également la possibilité de travailler sur le vélo de n’importe quel côté. Il faut pouvoir utiliser ce type de pied là où il y a de l’espace, car les quatre pieds prennent de la place.

Pied d’atelier VTT: notre recommandation

Pied d'atelier vélo VTT ou VTTAE
pied d'atelier VTT
Park Tool PCS-9.3
  • Poids : 7,2 kg
  • Capacité de charge : 36 kg
  • Serrage : tige de selle ou tube supérieur
  • Solidité
  • Qualité
  • Prix
169,99 EUR sur Alltricks
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.