Comment transformer son VTT en vélo électrique?

VTT électrique batterie

Il est toujours possible de transformer un ancien vélo en vélo électrique. Néanmoins, convertir votre vélo nécessite certaines précautions à prendre. Mais sachez qu’il existe des kits VTT électriques avec différentes capacités à prendre en considération.

Si vous êtes pour le moment encore dans le flou, vos doutes vont rapidement se dissiper lorsque vous allez poursuivre la lecture de cet article. Nous allons vous détailler les facteurs essentiels pour choisir les bons éléments électriques ainsi que les étapes pour transformer votre VTT en vélo électrique.

Les facteurs pour choisir un kit VTT électrique

1. La taille du moteur

Le premier facteur à prendre en considération dans un ensemble VTT électrique correspond tout simplement au moteur. En effet, il existe de très nombreuses variations et elles sont à prendre en considération en fonction de votre usage.

Si vous pratiquez le vélo en ville ou pour la randonnée, nous vous conseillons de porter votre dévolu sur un moteur réducteur disposant de 250 W au niveau de la roue avant. Concernant le couple de ce dernier, une puissance entre 30 et 50 nanomètres sera largement suffisante.

Si la roue dispose d’un diamètre de 20 pouces, il est préférable de mettre en place un contrôleur 12 A. Si par contre vous avez une roue de 28 pouces, orientez-vous vers un contrôleur entre 12 et 15 A.

Si vous avez besoin de plus de puissance, il faudra alors choisir un moteur pédalier possédant un couple entre 50 et 80 nanomètres. Résultat, vous allez pouvoir arpenter des chemins plus difficiles sans aucune perte de puissance.

Néanmoins, sachez que ce type d’équipement entraîne une maintenance plus conséquente, sous peine d’avoir une dégradation rapide de votre motorisation.

2. La capacité de la batterie

L’autonomie de la batterie est un autre facteur clé dans la conversion de votre vélo classique en VTT électrique.

En effet, l’autonomie sera directement dépendante du relief, de l’effort que vous fournissez, de la température extérieure, du rendement moteur et du type de chemin que vous arpentez. Ajoutez à cela l’âge de votre batterie, sa capacité réelle, le type de pneus et votre poids et vous avez alors tous les facteurs influençant directement sa capacité.

La capacité de la batterie se définit en ampères. C’est un facteur déterminant, car la puissance électrique de votre moteur sera le résultat de la tension par l’intensité.

En d’autres termes, si vous disposez d’une batterie de 48V avec un contrôleur de 20 A, vous disposez alors d’une puissance nominale de 960 W.

Lorsque cette dernière est en charge de tension maximale, c’est-à-dire à 54,6 V, vous disposez d’une puissance de 1092 W. Par contre, si vous l’utilisez de manière déchargée, la tension diminue à 39 V. Résultat, vous développez une puissance de 780 W.

3. Le kit VTT électrique complet

Pour être complet, un kit VTT électrique doit comprendre :
1 moteur rayonné sur une jante avec des rayons inox et un fond de jante ou un moteur pédalier. Concernant le choix du moteur, vous devez impérativement vous référer au paragraphe que nous venons d’évoquer précédemment. Nous vous rappelons qu’en fonction du type de moteur que vous choisissez, vous n’aurez pas les mêmes facilités au pédalage.

1 contrôleur de puissance et un faisceau de câblage. Ce sont des accessoires indispensables pour réussir votre reconversion en vélo électrique.

1 capteur pédalier (pour activer l’assistance). Grâce à ce dispositif, vous mettez en route l’assistance électrique comme bon vous semble. En choisissant un capteur pédalier de qualité, vous serez admiratif devant la réactivité de ce dernier.

1 batterie. Impossible de faire fonctionner votre vélo électrique si vous ne disposez pas d’une batterie. En choisissant une capacité plus importante, vous bénéficierez d’une assistance électrique plus importante si vous aimez les excursions longues.

1 chargeur. Encore une fois le chargeur sera indispensable pour que les cellules de la batterie se chargent pleinement et le plus rapidement possible.

1 torque arm (limiteur de couple mécanique).

Les étapes pour transformer son VTT en vélo électrique

1. Vérifier la compatibilité du VTT

transformer son VTT en vélo électrique
Sachez que tous les vélos ne peuvent pas bénéficier d’une assistance électrique. La première étape consiste à vérifier si la transformation est possible. Sachez également que cette transformation va entraîner un alourdissement général de votre vélo d’environ 2 à 3 kg, du fait de l’utilisation d’une batterie lithium.

Au-delà des éléments liés à votre confort, il est impératif de prendre en considération les différents éléments qui sont liés à votre sécurité. Autre élément important, la vitesse de votre VTT.

En effet, une fois que votre VTT sera électrisé, il sera plus rapide qu’auparavant. Si vous n’en avez pas l’habitude, vous risquez d’être surpris, car le moteur électrique sera capable de vous propulser à une vitesse de 25 km/h. Il s’agit tout simplement de la vitesse maximale qui est actuellement autorisée en France.

Si vous avez un usage classique de votre VTT, vous dépassez rarement les 15 km/h. En prenant en compte l’ensemble de ces paramètres, vous devriez être en mesure de déterminer la compatibilité de votre VTT.

2. Choisir un bon kit VTT électrique

Meilleure Vente n° 1
SEASON 36V 350W 28 Pouces Conversion Kit...
  • Caractéristiques du moteur: Moteur sans balai de 36V 350W 28’’. Freewheel (6V/7V/8V/9V).
  • Remarque: ce kit ne convient pas aux freins "Hollowtech II" et hydrauliques.
  • Max. Vitesse: env. 30-32 km / h. Vous ne pouvez pas modifier la vitesse maximale.
  • Batterie de remplacement pour: Tianneng, Mifa, Vaun, Prophete, Avocet, Viking, Lectro, Byocycles.
  • CERTIFICATS ET GARANTIE: ROSH / CE / TUV. La batterie a une garantie de 18 mois, Le moteur a une garantie de...
Meilleure Vente n° 2
YOSE POWER Ebike Kit de Conversion 26"...
  • 【Moteur sans Balais 350W】 Le kit de conversion YOSEPOWER est un moteur à engrenages sans ba...
  • 【Livraison Rapide】 Nous avons deux entrepôts en Allemagne, le délai de livraison est d'env....
  • 【Vitesse et Sécurité】 Vitesse maximale environ 30-32 km/h. La vitesse fixe assure la stabili...
  • 【Instructions d'installation】 Adaptées aux vélos de ville, aux vélos de randonnée, aux vélos de...
  • 【Certificat et Garantie】 Certification CE, ROHS. Tous les kits sont entièrement testés avant...
Meilleure Vente n° 3
SEASON E-Bike Kit de Conversion 26...
  • 【Livraison Rapide】 Nous avons deux entrepôts en Allemagne, le délai de livraison est d'environ 3 à 7...
  • 【Accessoires Complets】 Le kit de conversion de vélo électrique comprend tous les composants nécessaires...
  • 【3 Modes de Conduite】 Vélos électriques purs, vélos auxiliaires et vélos ordinaires. —Vous pouvez...
  • 【Vitesse et Sécurité】 Vitesse maximale d'environ 25 km/h. La vitesse fixe assure stabilité et...
  • 【Certificat et Bonne Garantie】 Certification CE, ROHS, UKCA. Tous les kits sont entièrement testés avant...

La deuxième étape repose sur le choix de votre kit. Celui-ci se compose d’un moteur, d’une batterie, d’un afficheur et de roues. Il faut savoir que les équipements vont occuper une place précise sur votre VTT.

Par exemple, la batterie devra alors être positionnée au niveau du porte-bidon. Concernant le capteur de pédalier, vous devez le positionner convenablement et respecter le code couleur concernant la connexion des câbles.

Bien que sur le papier l’installation reste simple, vous rencontrerez certainement quelques difficultés dans la pratique, si vous n’en avez pas l’habitude.

Pour faire le bon choix du kit VTT électrique, il faut avant tout déterminer votre usage. Lorsque vous utilisez de manière occasionnelle votre vélo, sur des trajets plutôt courts, vous n’avez pas besoin d’investir dans un équipement haut de gamme.

Dans le cas contraire, c’est-à-dire avec un usage intensif et l’envie de vous évader pendant de nombreuses heures, vous n’aurez d’autre choix que de monter en gamme. Sinon, vous rencontrerez très rapidement les limites du kit VTT électrique, alors que ce dernier a pour objectif de vous soulager.

3. Retirer le pédalier

pédalier VTT
Dans le but de retirer le pédalier de votre VTT, vous allez devoir utiliser plusieurs outils. Un pied d’atelier vélo est également utile pour réaliser ces opérations plus facilement.

Dans un premier temps, nous vous conseillons d’utiliser un dégraissant WD40. Ensuite, il vous faudra une clé Allen 6, 8 ou 14 en fonction des pédales de votre VTT. Enfin, utilisez un arrache pédalier encore une fois adapté à votre équipement.

Une fois que vous avez tous les outils nécessaires, vous retirez les pédales des manivelles. Sur le côté de ces dernières, vous avez normalement la présence d’une vis avec une tête hexagonale. Lorsque vous êtes face à cette dernière, il suffit simplement de la dévisser.

Une fois cette étape terminée, vous pouvez vous attarder au niveau du pédalier. Vous retirez la chaîne du plateau et cette fois-ci vous utilisez une clé Allen 8 dans le but de retirer la vis qui se situe à la base du pédalier. Pour plus de facilité, nous vous conseillons d’avoir recours à l’arrache pédalier.

Ne soyez pas surpris si vous êtes obligé de forcer légèrement dans le but de retirer votre équipement. Avec une clé Allen 14 vous serrez l’extracteur du pédalier avec un peu de force. En utilisant cette technique, vous allez pouvoir retirer la première partie et vous procédez exactement de la même manière de l’autre côté du pédalier.

4. Installer le bloc moteur

moteur bosch vtt electrique
Le positionnement du bloc moteur ne se fait pas de manière hasardeuse, mais plutôt à un endroit spécifique. Vous positionnez alors le bloc-moteur au niveau du cadre en le positionnant du côté droit, c’est-à-dire dans le sens de la marche.

Ensuite vous saisissez le bloc moteur VTT électrique pour que l’axe de ce dernier s’incorpore dans le boîtier du pédalier du cadre. N’hésitez pas à pousser au maximum, mais si vous rencontrez la moindre résistance, cela signifie que le positionnement n’est pas correct.

Examinez attentivement la position idéale pour le positionnement du bloc moteur. Sachez que plus sa position sera à l’horizontale, moins il recevra de choc. Cependant, cela ne doit pas engendrer un blocage au niveau des gaines.

Le positionnement idéal permettra d’avoir un espace suffisant pour glisser des gaines et de procéder éventuellement à leur remplacement si cela s’avère nécessaire.

5. Fixer la batterie

batterie VTT electrique
Le positionnement de la batterie demeure tout aussi important. Si vous définissez son emplacement à l’arrière du tube de la selle, sachez que cela correspond à un allongement de votre VTT, ce qui le rend incontestablement moins maniable. De plus, la solution n’est pas particulièrement élégante et ne convient pas avec l’utilisation d’un siège bébé.

Vous pouvez alors positionner la batterie au niveau du porte-bagage. Il s’agit tout simplement de la solution la plus commune, mais il faudra vous assurer au préalable que le porte-bagage que vous utilisez sera bel et bien compatible.

Avec un positionnement de la batterie sur le tube diagonal de votre VTT, vous abaissez son centre de gravité.

Enfin, la fixation de la batterie à l’avant convient plutôt pour un usage en ville. En effet, cette solution présente l’avantage de ramener le poids à l’avant et donc de pouvoir utiliser n’importe quel type de porte-bagage à l’arrière.

6. Installer l’écran de contrôle

Le panneau de commande se positionne au niveau du guidon. En effet, il s’agit de son emplacement idéal, car il reste parfaitement visible à n’importe quel instant et à portée de main.

Avant de procéder à sa fixation, nous vous recommandons de faire quelques essais pour savoir si vous le positionnez à droite ou à gauche du guidon. Mettez-vous simplement en situation en vous imaginant quel emplacement serait le plus pratique.

Ne négligez pas cette étape, car en fonction de l’endroit où vous allez positionner l’écran de contrôle, vous allez devoir ajuster la longueur des câbles en conséquence.

7. Connecter les différents éléments électroniques

Afin de faire fonctionner les différents composants que vous venez d’installer, vous devez contrôler les éléments électroniques.

À commencer par le faisceau qui relie la batterie au moteur. C’est une pièce particulièrement importante et elle ne doit jamais être endommagée, car c’est certainement l’élément le plus crucial dans votre montage.

Concernant l’écran de contrôle, sachez que celui-ci se contente uniquement d’afficher des informations qui sont directement traitées par le moteur et la batterie.

Au niveau de la commande de motorisation, elle est généralement positionnée à gauche de votre écran de contrôle. Son emplacement est également crucial, car elle vous permettra d’accéder à différents niveaux d’assistance et de contrôler certaines fonctionnalités. Néanmoins, elle reste fragile, ce qui nécessite d’en prendre le plus grand soin.

Enfin, soyez vigilant sur le capteur que vous installez sur la roue arrière du vélo. C’est celui-ci qui détermine la vitesse à laquelle vous vous déplacez et l’utilisation de l’assistance électrique ne peut dépasser les 25 km/h. Encore une fois, un travail de vigilance s’applique et vous devez vous assurer que ce capteur fonctionne correctement.

Questions/Réponses

Questions fréquentes pour électrifier son VTT

Où trouver un kit VTT électrique

Concernant l’acquisition d’un kit VTT électrique, vous avez la possibilité de vous orienter vers plusieurs sites de e-commerce comme Amazon, Cdiscount, eBay, Aliexpress, Wish, etc…

Même s’il existe d’autres sites sur lesquels vous pouvez commander votre bonheur, nous vous conseillons toujours de vous renseigner sur la réputation de ce dernier. En parallèle, lorsque vous avez porté votre dévolu sur un kit spécifique, n’hésitez pas à consulter les nombreux avis clients.

Si jamais vous avez un problème, la politique de retour et la garantie sont essentielles. À ce titre, Amazon se distingue de la concurrence avec la capacité de traiter n’importe quelle anomalie. De plus, c’est une plateforme bénéficiant d’une reconnaissance à l’échelle mondiale avec une communauté active vous permettant de vous baser sur des critères d’évaluation.

En vous orientant vers des sites comme Aliexpress ou Wish, les prix seront plus attractifs, mais il faudra être patient, car votre colis peut prendre jusqu’à deux mois avant d’arriver à bon port. De plus, la qualité est également moindre par rapport aux autres sites.

Où faire transformer son VTT en VTT électrique?

Sans hésitation, vous pouvez faire confiance à des professionnels aguerris pour transformer votre VTT en VTT électrique. Par exemple, orientez-vous vers le site Ozo Electric.

Grâce à ses professionnels, vous bénéficiez d’une équipe de passionnés qui pourra vous conseiller et vous prendre en main intégralement. Peu importe où vous vous situez sur le territoire français, il existe de très nombreuses boutiques dans lesquelles vous allez pouvoir réussir votre transformation.

Si vous avez besoin de joindre le SAV ou l’équipe commerciale, sachez que celle-ci se situe directement à Aix-en-Provence. Cerise sur le gâteau, des boutiques OZO sont également disponibles en outre-mer et en Belgique.

C’est une entreprise française qui a été créée en avril 2010 et dans laquelle vous pouvez avoir une confiance absolue.

Moteur roue ou moteur pédalier pour le VTTAE ?

La différence majeure entre les deux moteurs repose sur la vitesse de rotation de ce dernier. Si vous utilisez un moteur au niveau de la roue, celui-ci délivre une puissance qui sera directement variable en fonction de la rotation du pédalier.

Donc lorsque vous êtes en train de démarrer, la roue tourne relativement lentement. Cependant, le moteur utilise sa puissance maximale et aura tendance à utiliser la batterie pour compenser ce rendement qui n’est pas optimal.

Par contre, si vous utilisez un moteur central, celui-ci fonctionne avec un capteur de force. La rotation est toujours optimale car elle s’adapte par rapport à votre effort. Systématiquement, la batterie et le moteur délivrent une assistance totalement appropriée pour éviter de décharger inutilement votre batterie.

Puis-je monter un kit VTT électrique sans frein à disque?

Par rapport à un vélo classique, vous vous déplacez plus rapidement avec un VTT électrique. De ce fait, les freins deviennent des composants essentiels, car vous avez besoin d’une certaine efficacité et d’une puissance de freinage à n’importe quel instant.

Si malheureusement vous avez des freins standards, nous vous recommandons vivement d’investir dans des freins à disques, bien qu’il ne s’agisse pas d’une obligation. Il s’agit plutôt d’augmenter votre niveau de sécurité et de pouvoir compter sur des freins réactifs et puissants. Dans ce cas-là, vous pouvez investir dans la gamme Shimano.

Conclusion

De nombreuses personnes possèdent un VTT, mais encore très peu disposent d’un vélo électrique. Si vous souhaitez effectuer la conversion de votre ancien vélo en un modèle électrique, vous savez désormais comment procéder.

En effet, nous vous avons donné de très nombreux conseils que vous pouvez appliquer immédiatement. Si vous êtes un minimum bricoleur, n’hésitez pas à vous référer aux étapes nécessaires et en complément vous pouvez également regarder des tutoriels sur YouTube.