débuter en randonnée

Mis à jour le

Vous souhaitez débuter en randonnée, mais vous ne savez pas quel matériel choisir ? Pas de panique, ce guide est fait pour vous ! Pour commencer, vous n’aurez pas besoin de matériel à la pointe de la technologie mais d’un équipement confortable et adapté à vos premières randonnées. Nous vous proposons ici un tour d’horizon des indispensables dans lesquels il vous faudra investir.

L’équipement indispensable pour débuter la randonnée

débuter en randonnée

Quel équipement est nécessaire pour débuter en randonnée?

Pour commencer à marcher dans de bonnes conditions, nous vous conseillons d’investir dans des chaussures de marche de qualité. S’il y a du matériel sur lequel il ne faut pas lésiner pour randonner dans de bonnes conditions, c’est bien celui-ci !

Puis, il faudra vous équiper en vêtements adaptés, c’est à dire résistants, légers et aérés pour laisser passer la transpiration. En tant que débutant, vous n’allez pas vous attaquer tout de suite aux contreforts de l’Himalaya. Des vêtements de moyenne gamme seront donc suffisants (tee-shirt, pantalon, veste et polaire).

Il ne faudra pas oublier les chaussettes de randonnées, assez épaisses pour épargner vos pieds, ainsi qu’un chapeau de marche qui vous protégera du soleil.

Enfin, les derniers éléments qui vous seront indispensables seront un sac à dos adapté à la marche, un kit de secours en cas de pépin, une carte IGN du lieu que vous souhaitez explorer et une gourde qui garde l’eau au frais.

Avec tous ces équipements, vous posséderez l’indispensable afin de débuter dans de bonnes conditions.

Quelles chaussures de randonnée choisir?

En tant que débutant, vous aurez le choix entre deux types de chaussures de randonnée : les modèles à tige basses et les modèles à tige haute. Les modèles à tige basse sont souples et légers, idéal pour les marcheurs débutants. Ces chaussures sont également imperméables, protectrices et confortables…

Des qualités indispensables pour prendre du plaisir à randonner ! Lorsque vous envisagerez de plus longues randonnées sur des sentiers escarpés, des chaussures à tige haute seront alors plus adaptées pour soutenir et protéger vos chevilles.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre vendeur qui pourra vous orienter vers les modèles les plus adaptés à votre pratique. Nous vous conseillons de faire le choix de chaussures résistantes et de les choisir une taille au dessus de votre pointure habituelle.

En effet, ce sont elles qui supporteront le poids de votre marche, il vaut donc mieux qu’elles soient solides et bien ajustées à vos pieds !

Quels vêtements sont indispensables pour débuter la randonnée?

Pour débuter la randonnée, adoptez des vêtements légers et aérés, afin de laisser respirer votre peau et laisser s’évacuer votre transpiration.

Pour le bas, pantalon ou short, ce sera une affaire de goût et de climat. Cependant, si vous envisagez de randonner dans des herbes hautes, optez pour des vêtements couvrant afin d’éviter les piqûres de tiques.

Pour le haut, pensez à prévoir des vêtements multi couches aérés. N’oubliez pas les accessoires associés à votre tenue : chapeau couvrant pour le soleil (certains modèles sont équipés pour couvrir également votre cou, gage de protection contre les ensoleillements), lunettes pour protéger vos yeux, bonnets et gants pour des randonnées en inter-saison.

Quelle taille de sac à dos choisir pour débuter?

Pour débuter, trois caractéristiques principales sont à prendre en compte : le volume de rangement dont vous aurez besoin, le poids du sac et le confort de portage.

Le volume des sacs de randonnée s’exprime en litres. Pour débuter et réaliser des randonnées à la journée, un sac de 35 litres sera suffisant. Par la suite, si vous souhaitez vous lancer dans des périples de plusieurs jours, vous pourrez opter pour des sacs de 45 à 80 litres qui vous permettront de porter votre matériel.

Le poids du sac sera également un critère important pour un débutant. Pour cela, nous vous conseillons de tester les sacs à dos qui vous intéressent en magasin, leur poids pouvant varier de 500g à près de 2kg.

Le confort du sac dépendra entre autres du système de portage, plus ou moins sophistiqué. Identifiez également en magasin la ventilation et les systèmes d’évacuation de l’humidité (via des matières perforées). Si vous avez tendance à transpirer, cela sera un critère important.

Lorsque vous testerez des sacs, pensez enfin à regarder le réglage des bretelles en hauteur qui permettent d’ajuster le sac à dos à la morphologie pour bien répartir le poids.

Comment rester au sec lors d’une randonnée?

Afin d’éviter d’être trempé de transpiration, pensez à la règle des vêtements multi couches. En effet, trois couches efficaces de vêtement suffiront à rendre votre randonnée plus agréable. C’est une méthode adoptée par de nombreux randonneurs qui permet de s’habiller de façon optimale en s’adaptant à toutes les conditions climatiques.

La première couche est celle que l’on a au contact de la peau. Elle a pour but de garder la peau au sec afin d’éviter la sensation de froid. Évitez donc une couche de base en coton, mais privilégiez les matériaux qui absorbent faiblement l’humidité et évacuent la transpiration rapidement.

La seconde couche aura pour but d’isoler, c’est-à-dire de retenir la chaleur de votre corps au maximum. Il vaut mieux pour cela utiliser des vêtements avec fibres synthétiques (polaires par exemple) ou avec du duvet (certaines doudounes).

La troisième couche est celle qui est en contact avec l’extérieur. Elle a pour but de protéger du vent et de l’humidité tout en évacuant la transpiration… Évitez donc les coupe-vents classiques et privilégiez les membranes imper-respirantes de type Gore-Tex.

Comment éviter les ampoules?

L’ampoule au pied est une blessure fréquente en randonnée et est liée aux frottements répétées avec la chaussette ou la chaussure. C’est la plupart du temps la conséquence d’un choix d’équipement inopportun ou d’une mauvaise posture du pied.

Pour éviter cela, il vous faudra donc utiliser du matériel de qualité et adapté à la morphologie de vos pieds. Pensez également aux chaussettes, elles devront être ajustées et de qualité pour éviter tout pli. Enfin, vous pourrez envisager l’ajout de semelles intérieures permettant d’absorber les chocs et de limiter les frottements.

Les bâtons de randonnée sont-ils nécessaires?

Comme tout accessoire, le bâton de marche n’est pas indispensable en randonnée… Mais fortement conseillé ! En tant que débutant, un ou deux bâtons de marche permettront d’abord de réduire les impacts de la marche et les charges sur vos articulations.

Ils renforceront également votre stabilité et diminueront donc les risques de chutes ! Si la hauteur des bâtons est bien réglée, ils contribueront aussi à améliorer votre posture de marche. Ces bâtons vous permettront donc de préserver votre corps à long terme !

Mais les bâtons de marche ont également des avantages pratiques : ils vous aideront à franchir des obstacles et vous permettront de tester la stabilité de certaines pierres sur lesquelles vous souhaitez vous appuyer…

Se nourrir correctement en randonnée

débuter en randonnée

Quels repas rapides et faciles pour la rando?

En randonnée, le mot d’ordre sera de s’alimenter de manière saine! L’effort fourni pendant la journée étant intense, il faudra aussi veiller à ce que votre repas soit nutritif et léger. Privilégiez pour cela des aliments secs et déshydratés (fruits secs, chips, céréales, repas lyophilisés…). Essayez également de varier les types d’aliments ingérés afin d’assurer à l’organisme le meilleur apport possible en énergie.

Afin d’anticiper sur vos déchets et rendre votre repas le moins encombrant possible, débarrassez vous préalablement des emballages inutiles et reconditionnez vos aliments dans des emballages zip.

Quelles boissons sont recommandées pour la rando?

Vous vous rendrez rapidement compte, lors de vos premières randonnées, que l’hydratation est indispensable, surtout si vous avez tendance à transpirer. En randonnée, la première boisson à privilégier sera l’eau. C’est elle qui vous désaltérera le plus et assurera la meilleure hydratation de votre corps.

Toutefois, vous pouvez envisager la prise de boissons énergétiques sous forme de poudre soluble à préparer soi-même. Elles permettent une meilleure hydratation et ont un petit effet « coup de fouet ». Les sodas, eux, sont à éviter car ils sont trop sucrés et ne désaltèrent pas suffisamment. Enfin, il est fortement déconseillé de boire de l’alcool en randonnée car il a une action défavorable sur l’hydratation de l’organisme ?

Comment filtrer l’eau?

Idéalement, pour conserver une bonne hydratation, il faut 1 litre d’eau à un adulte par heure de marche. Une gourde ne suffira donc pas pour une randonnée de quelques heures ! Il sera nécessaire de se ravitailler sur place. Pour vous assurer que l’eau prélevée est consommable, vous aurez besoin de tablettes désinfectantes en vente libre en pharmacie.

Pour s’assurer que l’eau que vous prélevez est la plus pure possible, essayer de la prendre sur une prise d’eau élevée (cela réduira le risque de contamination).

Privilégiez également les prélèvements sur des eaux vives, ce qui assurera leur oxygénation. Enfin, si, malgré l’utilisation de tablettes, vous avez un doute, faites bouillir l’eau sur un réchaud, puis refroidir, avant consommation.