Comment fonctionne le GPS sur iPhone ?

Un iPhone embarque une puce GPS comparable aux puces qui se trouvent dans d’autres appareils électroniques comme certaines tablettes tactiles ou comme certaines montres pour le running. Pour calculer rapidement sa position (service de localisation), l’iPhone utilise la puce GPS en conjonction avec les antennes-relais de téléphonie mobile, les emplacements des bornes d’accès Wi-Fi et le bluetooth. Le même service de géolocalisation est disponible sur les smartphone Android avec une puce GPS.

Comment fonctionne le système GPS ?

Le système GPS est largement utilisé dans la vie quotidienne. Le Global Positioning System (GPS) est une technologie rendue possible par un groupe de satellites en orbite terrestre qui transmettent des signaux permettant à des récepteurs GPS de calculer et d’afficher une localisation précise et la vitesse à l’utilisateur.

En captant les signaux de trois satellites ou plus (parmi une constellation de 31 satellites disponibles), les récepteurs GPS sont capables localiser votre emplacement en utilisant le principe mathématique de triangulation.

Avec leur puissance de calcul et les données stockées dans leur mémoire comme les cartes routières, les points d’intérêt et la topographie, les récepteurs GPS sont capables d’afficher l’emplacement, la vitesse et l’heure dans un format utile.

Le système GPS était initialement une application militaire lancée par le DOD (United States Department of Defense). Le système a été opérationnel dans le début des années 1980 pour les militaires. Il a commencé à être utilisé par les civils à la fin des années 1990. L’industrie du GPS pour les particuliers a décollé dans les années 2000 avec un large éventail de produits, services et applications.

Le GPS fonctionne correctement dans toutes les conditions météorologiques, de jour comme de nuit, à n’importe quelle heure, et partout dans le monde. Il n’est pas nécessaire de payer des frais d’abonnement pour utiliser les signaux GPS. Les signaux GPS peuvent être bloqués par une forêt dense, un gratte-ciel, une vallée encaissée. Le signal GPS ne passe pas bien à l’intérieur des habitations et un récepteur GPS ne peut être utilisé qu’à l’extérieur.

Comment gérer le GPS sur iPhone ?

Sur iPhone, il est possible d’activer ou de désactiver le service de localisation et par la même le GPS. Il est primordial d’activer cette fonctionnalité pour les applications de navigation et de cartographie comme Google Maps ou Plans. Par contre, elle peut être désactivée par souci de confidentialité ou pour économiser la batterie.

Vous pouvez désactiver le service de localisation sur l’iPhone en allant dans Réglages > Confidentialité > Service de localisation. Le GPS sera alors inaccessible à toutes les applications. Au lieu de cela, grâce à la liste qui se trouve sous « Partager ma position », vous pouvez choisir quelle application aura accès au GPS. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur le nom de l’application dans la liste et de sélectionner soit Jamais, Toujours ou quand l’App est active. Pour désactiver le service de localisation pour tous les sites web, il faut régler le service de localisation sur Jamais pour Safari.

Quels capteurs sont complémentaires du GPS sur iPhone ?

Pour la géolocalisation, l’iPhone dispose d’autres capteurs complémentaires de la puce GPS.

– Accéléromètre et Gyroscope: L’iPhone est doté d’un capteur gyroscope et accéléromètre. Le gyroscope permet de calculer l’orientation du téléphone et de mesurer directement les angles d’inclinaison. L’accéléromètre permet de déterminer l’accélération linéaire du smartphone.

– Bornes Wi-Fi: quand le GPS ne fonctionne pas correctement comme à l’intérieur, le service de localisation se base sur des bornes d’accès Wi-Fi pour déterminer une position. Ce système utilise une base de données mondiales de bornes Wi-Fi pour trianguler la position du téléphone.

– Boussole: l’iPhone embarque une boussole numérique dans son coprocesseur dédié aux mouvements. La boussole est utilisée pour orienter les cartes géographiques affichées sur le smartphone. En utilisant une application comme Google Maps ou Waze sur l’iPhone, la boussole permet d’orienter la carte correctement.

– Baromètre: Comme pour une montre altimètre, l’iPhone intègre un baromètre qui permet de mesurer les changements d’altitude et de calculer des dénivellations plus précises.

– Coprocesseur de mouvement : l’iPhone intègre un coprocesseur de mouvement pour mesurer en continu les données provenant de l’accéléromètre, de la boussole, du gyroscope et du baromètre. Ce coprocesseur est utilisé par des applications de fitness ou sportives et d’autres programmes similaires.

Abonnez-vous à notre lettre d'info gratuite
Invalid email address