test intercom moto

Mis à jour le

Un kit mains libres et intercom moto est pratique car il permet de prendre des appels tout en conduisant et de communiquer avec d’autres motards. Cependant, la conduite avec ce type d’appareil n’est pas sans risque. Il y a lieu d’en user à bon escient en raison de l’attention exigée par l’écoute. Suite au test de plusieurs intercoms moto, nous recommandons le Sena SMH5 car c’est un produit de qualité avec une bonne ergonomie.

Intercom Moto: notre préféré
Sena SMH5 kit pour 1 : ses points forts
  • Qualité du son
  • Fonctionnement simple par molette polyvalente
  • Suppression du bruit
  • Multipoint 2 téléphones ou 1 téléphone + 1 GPS
  • Résistant à la pluie
114,80 EUR sur Amazon Acheter chez Cdiscount

La prise en main du kit mains libres Sena SMH5 est facile avec des fonctionnalités pratiques comme la suppression du bruit du vent. Ce modèle propose également une bonne ergonomie et c’est le kit idéal pour apprécier un son de bonne qualité.

Quel intercom moto choisir ?

Voici notre classement comparatif des meilleurs intercom moto :

1. Sena SMH5: intercom moto de qualité

intercom moto SENA SMH5 sur casque intégral

Intercom Moto: notre préféré
Sena SMH5 kit pour 1
  • Qualité du son
  • Suppression du bruit
  • Sons parasites au delà de 90/100 Km/h
  • Un seul intercom
114,80 EUR sur Amazon Acheter chez Cdiscount

Le Sena SMH5 est un kit main libre et intercom Bluetooth avec un bon rapport qualité-prix. Sa technologie Bluetooth 3.0 permet, non seulement de passer des appels tout en ayant les mains libres, mais aussi d’écouter de la musique stéréo, ou d’entendre le guide GPS tout en conduisant.

Voici le résultat du test du Sena SMH5 réalisé par Yann.

Le contenu de la boîte :

intercom moto SENA SMH5 contenu
Le constructeur SENA offre un très beau packaging pour son SENA SMH5 qui ne manquera pas aussi de séduire par son design et ses finitions. À l’ouverture, on découvre au premier plan une pochette transparente renfermant entre autres la notice d’installation et un guide de démarrage. S’y trouve aussi une fiche récapitulant les commandes. Elle est rédigée en anglais mais ses instructions figurent en français sur la notice.

Une fois cette pochette retirée, apparait dans des emplacements dédiés le module principal du SMH5 et son micro sur tige. À l’étage inférieur, dans des pochettes distinctes l’ensemble des accessoires est rangé dans 2 compartiments séparés. Un second micro filaire en fait partie.

Noter que l’ensemble des éléments constituant le pack du SMH5 est recensé sur l’intercalaire de séparation des compartiments de la boîte. Une aide précieuse pour en faciliter le montage sur le casque. On remarque de suite que le constructeur SENA a misé sur la qualité pour cet Intercom SMH5-UNIV.

Alimentation par batterie :

En présence d’une batterie neuve, il est conseillé d’effectuer une mise en charge lente pour lui assurer une charge complète avant sa première utilisation. Préférez toujours une charge lente pour une meilleure longévité de la batterie.

Si, ici, le coffret est démuni de chargeur, SENA a opté pour un cordon USB. Il précise dans sa procédure de charge que tout chargeur mural en port USB ou toute prise USB d’ordinateur peut convenir. Vous y lirez que la led à côté du port d’alimentation passe du rouge au bleu pour indiquer la pleine charge de la batterie. Environ de 2 heures et demie sont nécessaires après l’annonce dans le casque : « batterie faible ».

Installation :

L’installation sur le casque est très bien documentée sur la notice et vous pourrez aussi consulter le site du constructeur. De plus, vous trouverez facilement des didacticiels en ligne pour vous aider si besoin est dans cette démarche.

Pour la fixation du module principal, j’ai fait le choix du système par pince. Le serrage par vis BTR au moyen de la clef fournie assure à cette pince métallique une parfaite stabilité. Avec l’adaptateur à coller le risque de décollement n’est pas exclu surtout par temps chaud. Le module du SENA SMH5 vient ensuite se clipser très facilement du haut vers le bas sur la pince au son d’un « clic » rassurant. À l’inverse, pour l’en extraire, il faudra exercer une pression ferme dans le sens contraire.

Mise en route :

La mise en route se fait en appuyant simultanément sur le bouton téléphone et la molette jusqu’à l‘apparition d’une lumière rouge. Ensuite, des indications lumineuses et vocales avisent de l’état de charge de la batterie. Une lumière de couleur bleue s’allumant par intermittence indique que l’appareil est sous tension.

Pour poursuivre, ce sont les procédures d’appairage qui restent à entreprendre. Avec le SENA SOLO SMH5 en ma possession j’ai réalisé le couplage avec un iPhone. La procédure est bien décrite sur la documentation et je n’ai donc rencontré aucune difficulté pour la réaliser avec mon iPhone SE.

Pour une conversation intercom Bluetooth, le SMH5 peut être couplé avec des casques d’autres fabricants que Sena. La procédure spécifique figure sur le Manuel d’utilisation. J’ai pu ainsi l’appairer avec mon Veetop BT-S2.

La reconnaissance vocale avec les smartphones qui peuvent la gérer est un atout de premier ordre. Ce constructeur américain a aussi pris en compte la manipulation des boutons avec des mains gantées en équipant son Intercom de commandes ergonomiques. La « molette » et le « bouton téléphone » ont été pensés pour y répondre.

Les essais sur la route :

intercom moto SENA SMH5 casque
Comme tous les accessoires de ce type, l’Intercom, pour des raisons de sécurité routière, se doit d’être employé à bon escient.

Avant toutes choses, j’ai voulu découvrir la qualité sonore du SENA SMH5 en situation réelle en écoutant un morceau enregistré sur ma Playlist. Un appui de 1 seconde sur la molette suffit pour déclencher le mode aléatoire. J’aurais aussi pu utiliser la reconnaissance vocale avec la fonction Siri de mon iPhone.

Personnellement, je trouve que la qualité du son est au-dessus de mon précédent Intercom Duo. L’amélioration auditive réside pour moi dans le fait que le SENA SMH5 offre une meilleure diffusion du son dans le casque. L’intensité sonore émise par les haut-parleurs a une plus grande amplitude, amplitude paramétrable pour chaque source audio.

La réception audio jusqu’aux vitesses de 90/100 Km/h est excellente et en appel le micro avec sa bonnette assure une toute aussi bonne réception grâce à la technologie Advanced Noise Control qui réduit le bruit de fond pour le son entrant et sortant.

Au-delà de ces vitesses les fortes turbulences de l’air vont progressivement engendrer des perturbations parasites qui dénatureront l’écoute. Cela dit, les caractéristiques d’insonorisation des casques sont à prendre en considération. Pour l’audio, les résultats les plus probants sont obtenus avec les casques intégraux. Ce sont aussi ces casques moto qui offrent la meilleure protection en terme de sécurité.

De nombreux modèles de casques sont équipés d’emplacements pour y loger les haut-parleurs. Le constructeur Sena a même prévu deux rondelles épaisses pour ajuster si nécessaire l’espace entre haut-parleurs et oreilles.

En ce qui me concerne, c’est le mode de reconnaissance vocale qui a retenu le plus mon attention. Cette technologie permet de lancer des commandes en gardant les mains libres. Les multiples tâches réalisables sont fonction du ou des appareils (Smartphone, GPS, etc…) qui reconnaissent le traitement de la parole et qui sont connectés au SENA SMH5 en Bluetooth.

Les instructions vocales de l’appareil sont elles aussi une aide précieuse pour les utilisateurs. Certaines, du reste, peuvent ou non être activées. À réception de mon SENA SMH5, ces instructions étaient fournies en anglais.

En me rendant sur le site du constructeur, je n’ai pas rencontré de difficulté pour effectuer la mise à jour de la firmware en suivant le protocole du constructeur via l’application SenaBluetoothDeviceManager. J’en ai profité pour paramétrer d’autres fonctionnalités comme par exemple la numérotation rapide.

Les différentes sources d’écoute :

  • Téléphonie : la conversation est très intelligible, inutile d’élever la voix. Pour chacun le son est clair et ne souffre pas de bruits parasites de communication.
  • Guidage vocal : pour l’assistance routière qui est mon principal usage avec cet appareil, la perception avec Waze est aussi très bonne. Cette assistance GPS par visualisation de carte avec instructions vocales est très sécurisante. L’application WAZE permet en outre divers paramétrages dont le volume du son.
  • Musique : l’écoute musicale à partir de la Playlist du Smartphone est des plus satisfaisante avec ce système audio qui ne relève pas de la Hi-Fi. Si cet appareil n’a pas de tuner FM, il est bien sûr possible d’écouter les radios en ligne ou même d’aller sur d’autres canaux pour écouter des morceaux musicaux dans de bonnes conditions.

En conclusion :

intercom moto SENA SMH5
L’Intercom SENA SMH5 en raison de sa qualité est une valeur sûre. Tout a été pensé pour offrir aux motards un produit adapté à leur passion. La documentation est claire et précise ce qui facilite la découverte, l’installation et la prise en main de cet Intercom.

La qualité sonore et l’ensemble de ses fonctionnalités facilement accessibles en font un appareil qui répondra de part ses performances aux besoins de nombreux utilisateurs.

J’ai eu à contacter le support technique SENA. Ils ont traité très rapidement ma demande envoyée par mail. Après quelques échanges, j’ai été contacté par téléphone par des personnes aussi agréables que compétentes. Service très professionnel que je remercie encore ici.

Le pack double Sena SMH5 (209,86 EUR) contient 2 intercom moto. Avec ce kit pour 2 personnes, le pilote pourra communiquer avec le passager. Il est possible de connecter 4 intercoms en même temps mais une conférence à 4 n’est pas possible. L’intercom permet de dialoguer uniquement 1 par 1.

2. Veetop V801FM: intercom moto duo à 100 euros

Intercom moto veetop

Intercom moto Veetop V801FM

Prisé, non seulement par les motards, mais aussi par les cyclistes, les skieurs et les riders, le Veetop V801FM est un véritable allié pour les fans de vitesse. Ce dispositif intégrable au casque moto est, d’ailleurs, l’idéal pour le motocyclisme, liant robustesse et légèreté à la fois. La technologie intercom du Veetop V801FM peut supporter de 2 à 3 utilisateurs, avec une distance maximale se situant entre 800 et 1 000 mètres.

L’avis de notre motard testeur Yann : Après 10 mois d’utilisation intensive du VEETOP BT – INTERCOM HEADSET, je dois dire que j’en suis pleinement satisfait. Je pratique la moto durant toute l’année aussi avec ma tenue cet accessoire fait maintenant partie de mon équipement.

Lors de mes promenades, le mode Bluetooth de l’appareil permet la connexion à mon iPhone et l’accès à un logiciel GPS tel que Waze préalablement téléchargé sur l’App Store. Une aide précieuse d’assistance vocale et visuelle des parcours et aussi une aide pour la sécurité.

J’utilise la téléphonie lors des pauses, le mode de décrochage automatique permet toutefois d’être prévenu des appels, d’y répondre ou de rejeter l’appel.

Je n’utilise pas la radio et rarement l’écoute musicale pour ne pas altérer l’attention nécessaire à la conduite.

Lors de notre test de cet intercom moto avec 2 pilotes équipés, la liaison en zone dégagée n’a pas dépassé les 300 à 400 mètres. Au-delà le contact se perd mais se raccroche si la distance redevient acceptable. Le kit peut s’adapter pratiquement à tous les gadgets comme les lecteurs MP3, le GPS, les talkies-walkies, les téléphones portables, les iPad, iPhone ou encore les tablettes de presque toutes les marques.

intercom moto casque

intercom moto casque

Cet intercom fait aussi kit mains-libres anti-bruit et permet de recevoir des appels de façon automatique. Ce kit offre la possibilité de passer des appels, de répondre, ou encore de rejeter des appels facilement et en toute sécurité. Le décrochage automatique devient actif après 2 sonneries. Pour l’audition et la réception, le son est de qualité. Des options supplémentaires comme le rappel automatique sont également disponibles, entre autres.

Pour ce qui est de la lecture de musique, le Veetop V801FM n’est pas en reste. La transmission de la musique se fait directement via Bluetooth et le contrôle peut être lancé automatiquement, ou se faire manuellement, selon les besoins de chacun. Le kit Veetop V801FM se connecte à un smartphone possédant des fichiers musicaux préenregistrés. L’écoute reste agréable jusqu’aux vitesses 90/100 km/h mais pas au delà du fait des perturbations de l’air.

Pour la navigation, cet intercom moto peut se connecter à un GPS ou un smartphone avec instructions vocales pour le guidage. Si le GPS n’est pas équipé de Bluetooth, la transmission de la navigation vocale peut se faire via un câble audio de 2,5 ou 3,5 mm. Une fonction radio FM est également intégrée au kit, ce qui permet au conducteur comme au passager de ne rien manquer tout au long de leur trajet. L’écoute de la radio reste correcte jusqu’à 80/90 km/h et en zone couverte comme proche des villes.

Le modèle Veetop V801FM garantit, en outre, une bonne étanchéité même lors des jours pluvieux. Ses écouteurs sont entièrement résistants à l’eau, ce qui permet de l’utiliser même pendant les temps difficiles. L’autonomie de ce kit Bluetooth et intercom est de 8 heures en conversation.

3. Scala Freecom 2: la meilleure qualité audio intercom et téléphonie

L’intercom Scala Freecom 2 est aussi une référence en matière de communication sur moto. Sa connexion sans fil est de profil A2DP / AVRCP, ce qui le rend compatible avec l’usage de lecteur MP3, de Smartphone, de GPS, ou encore de FM Radio.

Ce kit intercom offre des options avantageuses en téléphonie. Il dispose notamment d’une fonctionnalité « commande vocale », permettant d’initier, de prendre ou de rejeter des appels très facilement. En cas d’appel entrant, la radio est également coupée de façon automatique et il est possible de mémoriser des numéros favoris, ou des numéros d’urgence pour en faciliter l’accès.

Le Scala Freecom 2 est, par ailleurs, très intéressant pour les motards mélomanes. Grâce à l’option partage de musique, le pilote et le passager peuvent partager de la musique en mode stéréo. La commande du playlist se fait, bien évidemment, depuis le kit principal, mais chaque utilisateur dispose d’écouteurs détachables.

Les microphones utilisés sont également interchangeables et sont compatibles avec pratiquement tous les casques. Pour les motards qui préfèrent écouter la radio, ce modèle de kit intercom leur propose une sélection automatique du meilleur signal. Il est ensuite possible de mémoriser 6 stations avec la fonctionnalité auto scan.

Concernant la qualité audio, le Scala Freecom 2 n’a rien à envier à ses concurrents. En plus de la qualité générale du kit, il propose un système de compensation audio, lorsque l’environnement d’écoute est difficile. La technologie Digital Signal Processing permet, ainsi, d’avoir un meilleur son et, pour l’appuyer, la technologie AGC ajuste automatiquement le volume quand il le juge nécessaire.

Le Scala Freecom 2 est tout aussi léger en termes de prise en main. Il offre également une bonne protection, puisque sa housse est imperméable à la poussière et à l’eau.

L’autonomie de ce kit intercom est de 1 semaine en veille, 8 heures en communication et entre 7 à 10 heures en mode radio.

Utilisations

Contrairement à ce que certains pensent, les kits mains libres et intercom sont loin d’être des gadgets de mode futiles. Ils offrent beaucoup d’avantages lors des trajets en moto.

Appels faciles et sécurisés

Le kit mains libres permet au conducteur de passer ou de recevoir des appels sans avoir à utiliser ses mains. La conduite reste, ainsi, sécurisée tout au long des conversations téléphoniques, sans que le pilote n’ait besoin de s’arrêter ou de retirer son casque. Grâce aux options diverses comme les commandes vocales, l’initiation ou la réception des appels devient encore plus simple.

Communication entre conducteur et passager

L’intercom, de son côté, assure la communication entre le conducteur et le passager. L’avantage avec cette technologie, c’est que le conducteur, comme le passager, n’a pas besoin de bouger ni de crier pour communiquer. L’intercom leur permet de discuter tranquillement, et de prévenir en cas de problème quelconque.

Communication avec d’autres conducteurs

La plupart des intercoms permettent également de communiquer avec d’autres conducteurs connectés. Grâce au protocole Bluetooth, il est désormais possible de discuter entre motards tout au long des trajets. Certains modèles d’intercom sont, d’ailleurs, compatibles avec d’autres marques. Ils offrent, ainsi, la possibilité de communiquer plus librement, généralement dans un rayon de 1 km.

Navigation GPS plus simple

Les kits mains libres et intercom offrent également l’avantage d’un guide GPS plus simple et plus confortable à suivre. Grâce à ce genre de dispositif, les instructions directionnelles sont directement relayées jusqu’aux oreilles du conducteur, ce qui lui facilite largement la tâche. La plupart des autres « détecteurs de dangers » sont également compatibles avec les intercoms et kits mains libres, qui sont désormais conçus pour être plus flexibles.

Musique et radio avec ou sans Smartphone

Un des avantages offerts par les kits mains libres et intercom, c’est également l’écoute de musique. On peut connecter le kit directement avec son Smartphone ou son lecteur MP3 pour apprécier sa playlist en Bluetooth. Pour ceux qui préfèrent laisser leur téléphone de côté, certains modèles de kits mains libres et intercoms disposent d’une fonction radio déjà intégrée.

Critères de sélection

Il existe de très nombreux modèles de kits mains libres et intercom moto. Pour vous aider à choisir, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs modèles. Comme pour les GPS moto ou les chargeur batterie moto, ce classement comparatif est basé sur des centaines d’heures d’analyse des résultats aux tests et des avis d’experts et d’utilisateurs.

Les modèles de kit mains libres et intercom moto sont nombreux sur le marché, mais il existe quelques critères de base pour faire le meilleur choix :

Options de commandes intuitives

Pour qu’un kit main libre et intercom soit pratique, il doit disposer de fonctions de commandes fluides et intuitives. La praticité est la raison même d’acheter ce genre de produit, alors inutile de choisir un modèle avec des boutons compliqués. L’idéal est de choisir un kit avec un bouton multifonction. Les fonctionnalités de commande vocale sont également essentielles, afin de rendre l’usage encore plus rapide. Que ce soit pour les demandes d’aide GPS, pour les appels ou encore pour les lectures de musique, il est toujours plus simple de commander directement par voix.

Autonomie

L’autonomie est tout aussi essentielle puisqu’un intercom, aussi intuitif soit-il, reste inutile s’il est déchargé. Aussi, il est indispensable de comparer les autonomies des modèles et d’opter pour les plus robustes. Particulièrement pour les motards qui ont l’habitude des longs trajets, ce critère n’est pas à sous-estimer. Et ce, en sachant que l’autonomie en veille et celle en communication sont absolument à distinguer.

Qualité sonore

Il ne faut pas oublier que l’usage d’un kit main libre et intercom est surtout basé sur le son. La qualité sonore est à tester absolument avant l’achat et il faudra aussi vérifier les diverses options d’amélioration proposées. Les meilleurs modèles sont ceux qui proposent des systèmes de réduction de bruit de fond et de bruit de vent, avec des fonctions d’ajustement de volume automatique, selon l’environnement et la vitesse de la moto.

Portée et compatibilité

Pour pouvoir communiquer avec un kit main libre et intercom moto, il faut aussi vérifier la compatibilité du dispositif avec les autres matériels. Certes, la plupart des intercoms sont aujourd’hui universels, mais il est toujours préférable de s’assurer que son intercom peut se connecter avec celui de son conjoint par exemple. Selon les habitudes du motard, il va aussi de soi de considérer la portée du kit. Notamment pour les voyageurs en groupe, les portées de 800 mètres et plus sont les plus adaptées.

Abonnez-vous à notre lettre d'info gratuite
Invalid email address