,

Test de l’intercom Moto Veetop V801FM

test intercom moto

Suite au comparatif des meilleurs intercom moto, retrouvez les résultats de notre test du Veetop V801FM.

Test du Veetop V801FM : double intercom moto pas cher

Le Veetop V801FM est un double intercom moto pas cher car le kit pour 2 personnes coûte moins de 100 euros.

À la réception de l’article, nous avons pu constater le soin apporté à l’emballage. Une jolie boîte en carton épais de belle facture montrant l’appareil en photo sur son couvercle. Dès l’ouverture de la boîte, les Intercoms placés au premier plan sont visibles. Chacun d’entre eux est placé dans un sachet protecteur. Les autres accessoires qui composent ce double Intercom sont bien rangés dans des espaces distincts puisque la boîte comporte plusieurs étages.

Le test du Veetop V801FM a été réalisé avec le matériel suivant :

– Le smartphone utilisé est un iPhone 4S de 2011 avec Bluetooth version 4.0.
– Le premier casque est un intégral de marque HJC qui porte la référence RPHA 70 (Ce dernier est au “contact” de l’iPhone 4S).
– Le second casque un HJC qui porte la référence CL33.

Installation

Intercom moto veetop

Intercom moto Veetop V801FM

Pour ce qui est de l’installation dans le casque moto, si l’on n’y est pas familier, la notice de part sa petite taille risque de ne pas permettre de s’y retrouver, certaines photos étant peu interprétables. Il faudra lui préférer, comme c’est souvent le cas, les tutos sur Internet. Ils sont nombreux et répondent bien à la mise en place des accessoires dans le casque.

Les manipulations pour l’appairage les appareils sont assez claires et il est très facile de les refaire en cas d’échec. La reconnaissance et la prise en compte du Bluetooth sont rapides et agrémentées de signaux sonores.

La qualité d’écoute et sa réception dépendent de plusieurs critères comme l’isolation du casque et le bon placement des écouteurs et du micro dans le casque. D’autres facteurs sont primordiaux comme une bonne couverture des transmissions radio, une bonne couverture offerte par l’opérateur téléphonique choisi pour le smartphone ainsi et une liaison Bluetooth opérationnelle.

La vitesse de roulage est un autre élément essentiel qui peut influer sur la qualité d’écoute. Au-dessus de 80/90 Km/h, les bruits parasites engendrés par les turbulences de l’air altèrent fortement l’écoute voire la rendent inaudible.

Performances

Passons en revue les tests en fonction des différents modes de l’appareil :

Transmission Intercoms :
En usage Intercom avec 2 pilotes équipés, la liaison en zone dégagée n’a pas dépassé les 3 à 400 mètres. Au-delà le contact se perd mais se “raccroche” si la distance redevient acceptable. Sinon pour converser avec votre coéquipier communément nommé « SDS » pour sac de sable, c’est vraiment très agréable.

Réception des stations radio :
Dans une zone avec une bonne réception comme proche des villes, l’écoute de la radio reste correcte jusqu’à 80/90 km/h. Cela dit, cela devient vite fatigant. Dans une zone mal desservie, la réception de la radio se trouve être mauvaise. Il en résulte en arrière fond des bruits hachurés qui altèrent fortement l’écoute la rendant fatigante et parfois inaudible.

Musique :
L’écoute de la musique est possible en connectant l’intercom par bluetooth à un smartphone possédant des fichiers musicaux préenregistrés. Une écoute agréable jusqu’aux vitesses 90/100 km/h pour les mêmes raisons dues aux perturbations de l’air.

Appels téléphoniques :
Pour la téléphonie le décrochage automatique devient actif après deux sonneries. Pour l’audition et la réception, la qualité du son est excellente. Jusqu’à 90/100 km/h l’écoute est très audible, au-dessus les bruits parasites altèrent plus ou moins la compréhension des paroles. Même constat relevé quand l’Intercom est connecté à un GPS avec instructions vocales pour le guidage.