Les Meilleures Montres Running pas Chères à Moins de 100 Euros

Découvrez le classement comparatif des meilleures montres running pas chères à moins de 100 Euros. Quelle montre running pas cher choisir pour moins de 50 ou 100 Euros? Quelle est la meilleure montre sport pas chère pour le running? Quelle montre running pas chère choisir?

Top 5 des Montres Running Pas Chères à Moins de 100 Euros

Voici le comparatif des montres running pas chères classées par prix croissant:

1. Casio W-800H-1AVES

La montre Casio W-800H-1AVES est un modèle de simplicité. Elle offre des fonctions basiques : en plus de donner l’heure et la date complète grâce à son affichage digital, elle comporte la possibilité de programmer des alarmes, elle a également un chronomètre et un compte à rebours, et enfin, il est possible d’avoir un deuxième fuseau horaire en cas de voyage. Elle possède aussi un rétroéclairage, afin de lire l’heure dans l’obscurité, ce qui peut toujours s’avérer utile.

Un des avantages de cette montre est de pouvoir, d’un coup d’œil, obtenir toutes les informations nécessaires, sans avoir à appuyer sur le moindre bouton. C’est la rançon de sa simplicité. De plus, le mouvement est à quartz, gage de fiabilité et de précision.

Pour un sportif, la Casio W-800H-1AVES est idéale, puisqu’elle est très légère (109 grammes) et également peu volumineuse. Les matériaux utilisés pour sa fabrication, la résine pour le bracelet et le plastique pour le verre, lui confèrent une très bonne solidité, particulièrement utile notamment pour faire du running dans des conditions difficiles. La transpiration inévitable du coureur n’aura pas d’effet sur elle. Elle est aussi étanche jusqu’à 100 mètres.

Son prix n’est pas non plus la moindre de ses qualités, puisqu’elle se vend à un prix vraiment très abordable. De quoi satisfaire un runner qui souhaite une montre simple mais solide, afin de ne pas craindre de l’abimer. Vu le prix, il ne sera pas trop gênant d’en racheter une nouvelle !

2. Timex Marathon

La Timex Marathon est bien nommée, puisqu’elle ravira sans aucun doute les coureurs adeptes de running. Elle permet évidemment de donner l’heure (format 12 ou 24 heures) et la date, il est aussi possible de régler des alarmes, ainsi que l’heure d’un autre fuseau horaire en cas de voyage. Le mouvement à quartz garantit sa précision. La fonction « Indiglo » permet d’éclairer le cadran dans l’obscurité afin de lire les informations affichées.

Cette montre offre donc des fonctionnalités assez simples, mais son cadran grand format est son atout majeur. Les informations sont affichées en grand sur son écran digital et sont par conséquent facilement lisibles. C’est idéal pour la course à pied, où il n’est pas toujours évident de lire sa montre, du fait des mouvements.

Un autre de ses atouts, c’est son poids : 50 grammes ! C’est exceptionnellement léger et cela conviendra sans doute aux minimalistes, qui n’aiment pas s’encombrer d’une montre volumineuse et encombrante.

Les matériaux qui la composent sont faits pour durer (plastique, résine) et raviront les sportifs peu soigneux. Le bracelet ne risque pas d’être usé du fait de la transpiration, puisqu’il est fait de résine. L’utiliser dans l’eau n’est pas non plus un problème, puisque la Timex Marathon supporte l’eau jusqu’à une profondeur de 50 mètres.

Pour un prix également très bas et très abordable, c’est l’occasion de s’offrir une montre d’une marque renommée, qui a fait ses preuves.

3. Casio Phys Sports Running

La réputation des montres Casio n’est plus à faire, et la Casio Phys Sports Running ne déroge pas à la règle. Cette montre est particulièrement adaptée à la course à pied. En effet, son chronomètre permet d’enregistrer 60 temps intermédiaires, fonctionnalité particulièrement intéressante pour les coureurs. De plus, il est possible de choisir ce qui est affiché, et où les afficher sur le cadran. Il est par exemple possible d’afficher le temps global et le temps intermédiaire, pratique pour tous les sportifs soucieux de leurs performances.

Evidemment, en plus des fonctions basiques, d’autres originales, sont proposées : heure et date (affichage digital), 5 alarmes programmables, un second fuseau horaire, un compte à rebours, et surtout la possibilité de calculer la distance parcourue (podomètre), ce qui peut être très intéressant. L’affichage rétroéclairé est possible par une rotation du poignet, ce qui est une excellente fonctionnalité !

Le cadran est de grand format pour une meilleure lisibilité, et son design a été soigné pour lui donner un aspect bien plus original que sur les montres usuelles. Plutôt que de n’avoir que des boutons sur les côtés, généralement difficilement accessibles, la Casio Phys Sports Running a aussi deux boutons sur le cadran, qui sont très faciles à atteindre, particulièrement en plein effort, pour changer de chronomètre ou enregistrer un temps intermédiaire.

Les matériaux utilisés pour sa fabrication sont adaptés à la pratique du running, et ni la transpiration ni la pluie n’auront raison de cette montre.

4. Timex Ironman Running 30

Baptisée du nom du plus long format de course de triathlon, la Timex Ironman Running 30 affiche clairement son ambition : être la montre du coureur, et plus encore. Cette ambition n’est pas déplacée, quand on considère ses fonctionnalités.

Son mouvement est à quartz, comme beaucoup de montres de ce type. Son affichage digital est de très grand format, ce qui est tout à fait adapté à la pratique sportive, où la lecture des informations du cadran doit être aisée. Son design est très plaisant, simple mais très sportif, qui plaira au plus grand nombre.

Ses fonctionnalités sont assez courantes : outre l’heure et la date, elle offre la possibilité de régler trois alarmes différentes et elle comporte un chronomètre. Son véritable atout est de pouvoir enregistrer jusqu’à 30 temps intermédiaires, ce qui est très intéressant pour les sportifs. Pour ce faire, Timex a conçu cette montre avec un bouton directement sur le cadran, c’est-à-dire qu’il est facilement accessible et que la gestion du chronomètre peut se faire sans être gêné dans son effort. La Timex Ironman Running 30 est équipée du la fonction « Indiglo », afin de lire les informations en pleine obscurité.

Cette montre est faite avec des matériaux solides, qui lui permettront d’endurer beaucoup de contraintes. Elle peut également être utilisée sous l’eau jusqu’à 100 mètres de profondeur. Enfin, elle est garantie 2 ans, ce qui est appréciable.

5. TomTom Runner

Plus connu pour ses GPS que pour ses montres, TomTom s’est pourtant lancé dans la montre de sport, et cette TomTom Runner s’adresse tout spécialement aux coureurs. La première chose qu’on remarque avec cette montre, c’est son design particulièrement léché, et disons-le, très réussi. Son écran très grand en est le fer de lance, et l’affichage numérique est suffisamment grand pour être lu en toutes conditions.

Cependant, cette montre ne brille pas que par son aspect, elle embarque de nombreuses fonctionnalités qui raviront les runners. Heure, date, chronomètre avec temps intermédiaires, voici quelques fonctions de base que la TomTom Runner propose.

D’autres fonctions, moins basiques, sont aussi de la partie : le GPS en particulier, spécialité de TomTom, qui offre la possibilité d’enregistrer son parcours et de faire un travail approfondi sur celui-ci. Des vibrations peuvent se faire sentir pour vous indiquer où vous en êtes. Il est tout à fait possible de se fixer des objectifs lors d’une course et de savoir où on se situe par rapport à ces objectifs en cours de course, grâce à un affichage graphique. La vitesse de course est aussi proposée, ce qui est un vrai plus, ainsi qu’un podomètre mesurant la distance parcourue. A noter qu’elle peut devenir cardio-fréquencemètre, sous réserve d’acquérir la ceinture mesurant le rythme cardiaque (en option donc).

Un bouton unique situé sur le bracelet, sous l’écran, permet de naviguer dans les menus très simplement, parfait en cours d’effort.

Plus qu’une simple montre, la Runner peut se synchroniser avec d’autres périphériques par Bluetooth Smart et ses données sont exploitables sur un ordinateur, afin de les analyser plus précisément.

Toutes ces fonctionnalités pourraient faire craindre pour l’autonomie de cette montre, mais la batterie peut tenir jusqu’à 10 heures en mode GPS, qui est le plus consommateur. De même, la TomTom Runner est faite pour être solide, avec un écran anti-rayures et une étanchéité jusqu’à 50 mètres.

La TomTom Runner est régulièrement mise à jour avec de nouvelles fonctionnalités et des améliorations perpétuelles, ce qui est un atout supplémentaire. Le premier modèle de la TomTom Runner est une montre GPS running à moins de 100 Euros.

Pourquoi acheter une montre running pas chère?

Les coureurs assidus courent par amour du sport, mais aussi par amour de la performance. Dans ce contexte, la simple montre qui donne l’heure n’est plus suffisante. Par conséquent, pour répondre à ce goût de la performance, une montre est aujourd’hui le compagnon idéal. Ses vertus sont nombreuses :

Mesurer ses performances

Les montres les plus basiques comportent un chronomètre, qui permet de mesurer ses performances, même de manière basique. Les montres modernes intègrent de plus en plus de fonctionnalités, qui permettent de mesurer de plus en plus finement ses performances : temps, vitesse, distance. La montre devient un véritable petit ordinateur au service de la performance, même pour les amateurs qui souhaitent s’améliorer.

Suivre ses performances

En plus de la simple mesure, les montres sont un outil indispensable pour suivre ses performances sur le long terme. Il est possible de comparer ses différentes séances d’entraînement et donc de se dépasser soi-même. Les derniers modèles de montres sont même capables d’interagir avec un ordinateur et d’analyser ses performances. La montre devient en quelque sorte une base de données sportive au service des performances de son propriétaire.

Améliorer ses performances

La finalité de la mesure et le suivi des performances est bien sûr d’améliorer les performances du coureur. Cela peut se faire par simple comparaison, ou bien, comme le permettent certaines montres, par une comparaison de la montre elle-même entre les différentes performances. La montre de running intègre désormais une fonctionnalité de motivation du coureur qui le pousse à se dépasser lui-même ou les autres.

Sans crainte d’abimer sa montre

Bien évidemment, l’intérêt de la montre running peu chère, c’est de ne pas craindre à tout instant pour sa montre. Son prix permet de se dire qu’en cas de pépin, on pourra en racheter une autre. Une montre running à moins de 100 ou même moins de 50 Euros est beaucoup plus économique qu’une montre GPS running qui coûte environ 150 Euros.

Comment choisir une montre running pas chère?

Une montre running pas chère est un accessoire pratique pour un coureur tout comme une ceinture cardio bluetooth ou un casque sport bluetooth. Afin de bien choisir sa montre running, il importe de vérifier qu’elle comporte certaines caractéristiques fondamentales, qui en feront un compagnon indispensable de toutes les sorties du runner.

L’affichage

Cela n’a l’air de rien, mais un bon affichage, suffisamment grand et donc suffisamment lisible, est impératif pour que la montre soit adaptée au running. Il faut pouvoir lire les informations dans un minimum de temps et avec un minimum d’efforts. Si en plus, l’écran synthétise plusieurs données sur le même écran, sans avoir besoin de naviguer dans les fonctions de la montre, c’est encore mieux.

Des boutons accessibles

En pleine course, il n’est pas possible de s’arrêter pour chercher le bon mode. Par conséquent, il faut pouvoir contrôler sa montre aussi simplement que possible. Certains fabricants l’ont bien compris et ont placé les boutons de commande les plus importants de manière stratégique, contrairement aux boutons situés sur les côtés, qui sont assez difficiles d’accès.

Des fonctions adaptées

Une simple montre pourra peut-être contenter les moins exigeants, mais certaines fonctions adaptées à la pratique de la course à pied doivent figurer, pour justifier l’acquisition d’une montre de running. Un chronomètre est la base même d’une telle montre. La possibilité de jouer avec les temps intermédiaires est un plus évident, et certaines montres proposent de mémoriser plusieurs dizaines de temps intermédiaires (lap en anglais). Les montres les plus sophistiquées embarqueront un podomètre, un compteur de vitesse et de distance, et un GPS.

Solidité

Par la nature même de la course à pied, une montre fragile ne pourrait faire l’affaire. Il faut par conséquent considérer la qualité des matériaux qui composent la montre, afin d’être certain qu’elle tiendra sur le long terme. Attention, le prix d’un bracelet par exemple, peut parfois égaler le prix d’une montre neuve !

Compacité

Le coureur ne veut pas s’embarrasser d’une montre volumineuse, il lui faut impérativement une montre légère et compacte.